Il est désormais de plus en plus fréquent de trouver des mineurs impliqués dans des délits de toutes sortes, lesquels sont alors punis au pénal. Citons ainsi les récents cas de deux adolescents de 17 ans ayant été arrêtés, l’un pour agression sexuelle sur une Allemande et l’autre pour le meurtre d’un chanteur. C’est un fait, les délits commis par des mineurs sont en hausse, comme le fait d’ailleurs ressortir le dernier rapport de Crime, Justice and Security (CJS) Statistics. L’avocat Neelkanth Dulloo apporte un éclairage sur le traitement de la délinquance juvénile à Maurice et sur les dispositions de la loi qui, selon lui, « sont dépassées et devraient être revues afin d’être en conformité avec la société dans laquelle nous vivons ». Selon lui, les mineurs étant de plus en plus exposés aux problèmes de la société, une Juvenile Court spéciale s’avère « nécessaire ».