La direction de la National Commercial Bank (NCB), nouvelle institution bancaire ayant pris le relai de la Bramer Bank, note que, quatre jours après le démarrage de ses activités, la confiance des clients envers l’institution est bien présente. « Tout est revenu à la normale, le bon sens ayant prévalu », a déclaré Ashraf Esmael, Chief Executive Officer (CEO) de la NCB, au Mauricien à la mi-journée.
La direction de la NCB se dit satisfaite des conditions de lancement de la nouvelle banque entièrement détenue par l’État. « Les principaux services bancaires étaient déjà disponibles dès le premier jour des opérations. Ceux-là concernent les dépôts, retraits, transferts interbancaires ou encore le fonctionnement des guichets automatiques », précise Ashraf Esmael. Ce dernier a indiqué que les services d’Internet Banking et ceux concernant les cartes de paiement seront activés très prochainement. « Certes, ce fut un énorme défi pour les 400 employés de la banque de lancer la nouvelle entité en une semaine, mais nous avons réussi grâce à la collaboration de tout un chacun. Comme l’a fait ressortir le président du conseil d’administration, Said Lalloo, il y a eu quelques retraits, mais aussi des dépôts. De plus, le volume des retraits a été en deçà des attentes, ce qui témoigne de la confiance de nos clients envers l’institution », a déclaré le CEO.
La direction fait ressortir que ceux qui visitent actuellement les succursales noteront que « tout est revenu à la normale, car le bon sens a prévalu ». Ashraf Esmael tient à rassurer que tous les dépôts, que ce soit sur les comptes d’épargne ou sur dépôts fixes, sont entièrement garantis et sécurisés. « D’autre part, je tiens à souligner que nos services aux particuliers, à la clientèle privée ainsi qu’aux entreprises feront toujours partie de la NCB », a-t-il ajouté. La direction de la NCB annonce, par ailleurs, qu’elle élabore déjà sa stratégie de développement pour étendre ses activités dans les segments ou elle opère.