photo illustration

Une baisse progressive dans le taux de natalité a été notée ces trente dernières années. C’est ce qui ressort de la Family Planning and Demographic Yearbook publié par le ministère de la Santé et de la Qualité de la vie.

Concernant les chiffres, c’est un déclin de natalité passant de 13,5 naissances pour 1 000 individus en 2007, à 10,1 en 2016. En ce qui concerne le ratio de mortalité maternelle, il est passé de 0,28 à 0,69 pendant la période de 2007 à 2016. Le taux de mortalité infantile se situait à 11,6 pour chaque 1 000 naissances en 2016 alors qu’en 2007, le taux était de 15,3 pour 1 000.

Le taux de fertilité a également connu une baisse passant de 5,86 enfant par femme en 1962 à 1,71 en 2007 et 1,37 en 2016. Par ailleurs, les données révèlent une chute dans le taux de nuptialité, qui est passé de 18,9 mariages par 1 000 en 2007, à 16,2 mariages par 1,000 en 2016.

Un atelier de travail se tiendra ce mercredi 11 juillet à l’hôtel Voilà à Bagatelle dédié aux services de planification familiale et les méthodes de contraception. Cette initiative du ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale de la Population, observée le 11 juillet chaque année.