Il ne suffit pas de faire un dépôt de gerbes chaque année pour rendre hommage aux esclaves selon Alan Ganoo. Le président du Mouvement Patriotique commentait ce samedi 9 février la commémoration de l’abolition de l’esclavage.

Le MP est d’avis que le gouvernement devrait reconsidérer la situation des familles créoles qui ont été dépossédées de leurs terres. Alan Ganoo a insisté sur le fait que ces familles « bisin regaygn later ki zot gran dimoun ti pe okipe ». Ce dernier a aussi fait état du rapport des Nations unies s’agissant de la discrimination pour « enn sertin segman de nou societe ». Pour le président du mouvement, « malgré ce rapport rien n’a été fait pour remédier à la situation »

Le président du MP a invité le gouvernement à tenir parole en ce qui concerne le musée des esclaves. À ce sujet, Alan Ganoo est venu de l’avant avec la proposition de la mise sur pied d’un High Powered Comitee présidé par le Premier ministre lui-même.