Désiré L’Enclume, gardien du Club M lors des JIOI de 1985, ne verra pas les Jeux de 2019.
Considéré comme le véritable héro de la finale des JIOI de 1985, celui qui occupait jusqu’à tout récemment le poste d’entraîneur de gardiens de but du Club M a rendu l’âme ce jeudi 11 avril, des suites d’une maladie.
Il avait effectué, lors de la finale des Jeux de 1985, deux arrêts lors de la séance de tirs aux buts. A 58 ans, l’ancien portier avait été rappelé par Ackbar Patel, comme lors de l’édition de 2003.

À sa famille et à tous ceux que cette disparition afflige, Le Mauricien présente ses plus vives sympathies

Flashback :  Il y a 30 ans, Maurice organisait ses premiers Jeux des Iles de l’océan Indien, les deuxièmes après ceux de 1979 à La Réunion. 1985 qui restera à jamais gravé dans les mémoires après les exploits réalisés par les athlètes locaux. Mais, il y a également eu cette finale à couper le souffle entre Maurice et La Réunion.
Après avoir mené par quatre buts  à un, Maurice se faisait remonter au score, forçant ainsi les prolongations avant l’épreuve fatidique des penaltys. Il a alors fallu un Désiré L’Enclume des grands jours, 26 ans à l’époque, dans les buts mauriciens pour libérer tout un peuple. Après avoir été déterminant sur les deux premiers penaltys, Elvis Antoine donnait la victoire (4-2) à Maurice. 

En Une de la presse dominicale le 1er septembre 1985, la magnifique envolée de Désiré L’Enclume vers la gauche pour arrêter net le ballon tiré par le capitaine de l’équipe de football de La Réunion à l’heure des tirs aux buts. L’événement se passe au stade George V et c’est tout Maurice qui suit la finale Réunion/Maurice sur MBC Télé. L’Enclume arrête la balle une deuxième fois; il est le héros incontesté des Mauriciens pour ces 2e JIOI. Bien que La Réunion soit la gagnante de ces jeux avec 49 médailles d’or (36 pour Maurice, 29 pour Madagascar et 3 pour les Seychelles), Maurice se réjouit et a de bonnes raisons de célébrer.