Parsootansing Unnuth

Parsootansing Unnuth a mis fin à sa grève de la faim dans la soirée du 21 septembre dernier, et ce après avoir reçu la visite du Chairman de la Development Bank of Mauritius (DBM), Anand Babbea, vers 20h ce jour-là. Une réunion devra avoir lieu entre les responsables du DBM et le plaignant en vue de parvenir à une solution. Parsootansing Unnuth peut enfin pousser un ouf de soulagement.

En grève de la faim depuis le lundi 17 septembre, ce n’est que dans la nuit du 21 au 22 septembre qu’il a pris un repas. « Depuis le début de ma grève, j’ai reçu plusieurs visites de personnes qui sont venues me dissuader de poursuivre ma grève. Mais, je suis resté sur ma décision. Puis, vers 20 h le vendredi 21 septembre, j’ai reçu la visite d’Anand Babbea, qui était accompagné de quelques employés de la DBM. Il m’a demandé de mettre fin à la grève et m’a invité à une réunion à la DBM ce jeudi 27 septembre, en vue de trouver une solution », avance Parsootansing Unnuth.

Le Chairman de la DBM, qui a pris l’avion pendant le weekend, devra rentrer ce mercredi. Il présidera une réunion qui comprendra le plaignant, des directeurs du Conseil d’administration et des employés concernés de la DBM. « C’est ce qu’il m’a promis et je lui ai fait confiance.

Lors de cette réunion, la DBM viendra avec des propositions et j’aurais à faire des contre-propositions. Si je ne suis pas satisfait de sa solution, j’entamerai une autre grève de la faim et, cette fois, ce sera au Jardin de la Compagnie, à Port- Louis », soutient Parsootansing Unnuth. Pour rappel, Parsootansing Unnuth a eu recours à une grève de la faim pour protester contre le non-respect des accords avec la Development Bank of Mauritius (DBM), concernant la vente de son bateau Le Ouma. De plus, la banque lui réclame un remboursement supplémentaire de Rs 789 000. Se retrouvant dans un dilemme, il est entré en grève de la faim le lundi 17 septembre.