Le groupe IBL va se lancer très bientôt en Inde dans la production de boîtes de sardines pour l’exportation. C’est ce qu’annonce le Chief Executive Officer du groupe, Nicolas Maigrot, dans la dernière édition d’IBL News, trois mois avant son départ pour rejoindre le groupe Terra.
Selon Nicolas Maigrot, IBL a conclu un partenariat avec l’entreprise indienne Amalgam pour créer une unité de production de boîtes de sardines dans l’État du Kerala. Les bureaux de la nouvelle entreprise, Aquatic Proteins, ont été officiellement inaugurés. Les promoteurs ont fait l’acquisition d’un terrain pour la construction de l’usine et n’attendent que les permis nécessaires. Outre les sardines destinées à l’exportation, l’usine fabriquera également de la farine et de l’huile de poisson, visant principalement le marché indien.
Le secteur du seafood reçoit beaucoup d’attention au sein du groupe IBL. L’entreprise annonce qu’elle vient de compléter la fusion de Thon des Mascareignes et de Princes Tuna, projet qui a déjà reçu les autorisations nécessaires du Bureau du Premier ministre. Elle vient, par ailleurs, de lancer en France la construction d’une usine de transformation des coproduits de la mer. L’entreprise, NUtrifish, créée en partenariat avec des hommes d’affaires français, mettra également sur le marché des produits à haute valeur ajoutée, notamment de la farine et de l’huile de poisson.
Par ailleurs, Nicolas Maigrot annonce qu’IBL a déjà conclu en Ouganda le rachat de l’entreprise Fresh Cuts spécialisée dans la production de viande et de ses dérivés. IBL possédait au départ 50 % de l’actionnariat de cette société. « En confortant ainsi notre présence sur le marché de la protéine dans cette région de l’Afrique, d’autres compagnies du groupe pourront aussi s’y installer et y développer un centre d’expertise d’IBL », indique Nicolas Maigrot.
Le CEO évoque également dans le journal d’entreprise le démarrage d’IBL Engineering aux Seychelles qui, souligne-t-il, permettra au groupe mauricien de mettre son expertise dans le domaine de l’ingénierie au service des opérateurs économiques seychellois.