Accusée par des artistes de se faire de l’autopromotion sur Radio Plus – où elle est animatrice – dans le cadre du concours “Disque de l’année”, Mary-Jane Gaspard a finalement décidé de faire enlever sa chanson de la liste des propositions. C’est ce qui nous a été expliqué hier, mardi 29 décembre. Scope a tenté en vain d’obtenir une déclaration de la chanteuse à ce sujet.
La polémique a éclaté dans le week-end quand un groupe d’artistes est venu de l’avant pour dénoncer le building-up qu’il y aurait autour de certaines chansons en lice. Dipin griye de Désiré François et Zis pou lizie de Mary-Jane Gaspard seraient, selon Joyce Veerasamy, jouées plus régulièrement que les autres, ce qui leur conférerait un net avantage. “C’est comme si on lançait une course avec trente chevaux et que vingt-sept d’entre eux avaient les pattes immobilisées par une corde au moment du départ. Ou encore que trente produits étaient vendus dans un magasin, que trois sont exposés dans la vitrine et le reste est dissimulé dans le store”, a-t-il déclaré à Scope.
Les six artistes qui avaient accusé les animateurs de la radio de fausser le jeu ont demandé que leurs chansons soient enlevées de la liste. Chose qui a été faite. Dans la lettre qu’il a adressée à la direction de Radio Plus, Joyce Veerasamy a également fait part de ses propositions pour que “2016 soit l’année du changement” sur ce plan. Il nous a précisé : “On intervient dans un souci de fair-play. Nous nous élevons contre les envieux, la petitesse d’esprit, la médiocrité, la méchanceté, le parti pris et la bêtise de certains.”
Le titre Dipin griyé est sorti depuis un an et Désiré François souligne que c’est le public qui a fait sa popularité et non les animateurs de radio. “Je ne comprends pas comment certains artistes peuvent dire que ça pourrait être le cas.” D’ailleurs, poursuit Désiré François, à La Réunion, où il a donné deux concerts récemment, Dipin griyé connaît le même succès qu’à Maurice. “Je ne crois pas que c’est aussi grâce aux animateurs de radio réunionnais.”