Aret Kokin Nu Laplaz, la General Workers Federation, l’Association des Petits Planteurs de Maurice et le Centre for Alternative Research and Studies participeront à l’assemblée convergente, ce samedi, pour faire barrage à la vente de la nationalité et du passeport mauricien.

Cette contestation nationale a été lancée par Resistanz ek Alternativ suite à l’annonce budgétaire du Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui souhaite ainsi vendre la nationalité et le passeport mauricien.

Les contestataires affirment que ce changement ne peut se faire sans une approbation démocratique. D’ailleurs tous les citoyens et organisations sociales, syndicales, politiques, écologiques sont invités à rejoindre cette contestation nationale.

Les initiateurs de ce rassemblement précisent par le biais d’un communiqué que les mouvements à caractère raciste, xénophobe ou fasciste ne sont la bienvenue à cette assemblée, de par les valeurs et principes défendus.

« Nous appelons cette plateforme pour aussi décider des actions communes à être enclenchées en urgence pour bloquer l’adoption de ce projet de loi absurde qu’est la vente de la nationalité et du passeport mauricien, au cas où le gouvernement décide d’aller de l’avant avec ce projet aberrant dans l’Assemblée nationale », soulignent-ils.