DOMINIQUE BARRET : Pou ou Maurice !

L’histoire d’amour entre Dominique Barret et Maurice ne date pas d’hier. Sur la scène du J & J Auditorium à Phœnix pour célébrer ses 30 ans de carrière, le chanteur réunionnais ne s’est pas fait prier pour le démontrer. En presque deux heures, il a offert une prestation remplie d’émotion devant une salle comble, tout en donnant la chance à ses fidèles amis artistes mauriciens de célébrer avec lui.
La scène de l’auditorium du J & J avait revêtu sa plus belle robe pour accueillir le populaire chanteur réunionnais. Les lumières bleutées se sont mariées à merveille avec les rythmes de son séga maloya. Comme il l’avait promis, Dominique Barret a interprété ses morceaux les plus populaires. Le morceau Mamé, qu’il a écrit pour sa grand-mère, a été un moment très émouvant, tout comme Mi aime encore, Si ou dis oui et Kalinanou. Déjà, on pouvait sentir la communion entre le chanteur et son public.

Émerveillement.
L’ambiance, comme on pouvait s’y attendre, est montée d’un cran dès les premières notes de Pou Ou Mamzel. Alors que la voix de Dominique Barret entonnait ce tube qui a été numéro 1 à sa sortie à Maurice, le public reprenait en chœur les paroles qu’il connaissait sur le bout des doigts. Pendant toute la chanson, on pouvait voir l’émerveillement sur les visages, que ce soit sur scène et dans l’audience. La même émotion s’est dégagée quand Meera Mohun est apparue sur scène pour interpréter Mon cœur épris aux côtés du Réunionnais.

Célébrations.
Outre Meera Mohun, plusieurs artistes mauriciens ont participé à la fête samedi dernier. Sandra Mayotte a été la première à rejoindre Dominique Barret sur le morceau Nou destin et elle s’est ensuite fait plaisir sur scène avec Mamzel Paula que le public a repris en chœur également. Gérard Louis également a rendu un bel hommage à Dominique Barret avec sa prestation. Parmi les autres invités, Linzy Bacbotte a fait un passage remarqué avec cette énergie qu’on lui connaît, atteignant des notes très haut perchées.