Tavish Ausman, 17 ans, dont l’état de santé s’est amélioré, était aux Casernes centrales hier matin pour répondre aux questions des membres de la Major Crime Investigation Team (MCIT). Il était accompagné de son homme de loi, Me Uttam Hurnauth, et de son oncle.
Selon nos informations, le suspect a avoué aux enquêteurs qu’il avait agi seul. Il s’était rendu le 26 février chez la grand-mère Reshma Rughoobin (54 ans) pour déclarer son amour à Yeshma en sa présence car il n’avait eu pas le courage de le faire seul.
Selon les mêmes sources, la grand-mère lui aurait alors fait comprendre qu’elle n’était pas disposée à prendre une telle responsabilité car les parents de l’adolescente n’étaient pas à Maurice.
Le suspect n’avait pas montré aucun signe d’agressivité ce jour, a-t-on appris avant le drame. Il avait regardé un film à la télé en compagnie de la grand-mère en attendant que Yeshma rentre chez elle après les heures de classe.
Sa demande n’ayant pas été entretenue, le suspect aurait alors commencé à menacer sérieusement la grand-mère avant de l’agresser à plusieurs coups de couteau sur le corps.
Interrogé sur ses relations avec Yeshma, le suspect aurait répondu qu’il aurait fait sa connaissance à travers Facebook et que la victime lui aurait demandé une seule fois de mettre du crédit sur son cellulaire. C’est ainsi qu’il aurait obtenu le numéro de la victime.
L’interrogatoire se poursuivra la semaine prochaine.
Appréhendé le jour même du drame, Tavish Ausman avait dû être hospitalisé. Il avait tenté de mettre fin à ses jours en s’automutilant.
Tavish Ausman avait obtenu sa décharge de l’hôpital Jeetoo le 17 mars et avait comparu en Cour sous une accusation provisoire de meurtre. Il a été placé en détention au Juvenile Detention Centre de Petite-Rivière.