Le chapitre des auditions de la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême Paul Lam Shang Leen, est clos depuis mercredi dernier, soit au lendemain des célébrations du 50e anniversaire de l’indépendance et du 26e de la République. Un fait inéluctable : l’ombre du trafiquant de drogue Peroumal Veeren, le…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In