Après le Cambodge et le Bénin, le Soundtrek Project met le cap sur Maurice. La fanfare composée de 12 étudiants de l’école d’ingénieurs centrale de Paris posera ses bagages chez Abaim, pour un échange musical solidaire avec les enfants mauriciens. Les instigateurs du projet se disent convaincus que la musique est un « outil formidable d’éducation, de partage et de communication. »
Le Soundtrek Project World Tour a démarré au Cambodge le 26 janvier dernier. Il s’agit d’un projet solidaire favorisant le partage et l’enrichissement culturel à travers la musique. Au cours de leur passage à Maurice, les jeunes Français animeront bénévolement des ateliers d’éveil musical pour les enfants. Abaim invite ainsi les enfants des autres organisations à se joindre à lui pour cet événement.
Alexandre Leenaerts, responsable de la fanfare, dit avoir choisi Abaim pour cette expérience car « leur travail avec les enfants de Barkly est en adéquation avec les valeurs que nous souhaitons transmettre à travers projet. Notre action permettrait d’offrir aux enfants d’autres approches musicales. »
Des groupes de 10 à 15 enfants pourront participer à des séances sur le chant et le rythme, notamment. « Le but n’est pas de leur enseigner un instrument mais d’utiliser la musique comme outil pédagogique stimulant la créativité, la concentration, l’écoute de soi et d’autrui. »
Le projet s’échelonnera sur sept semaines. Après quoi, un spectacle sera mis sur pied et les enfants auront l’opportunité de donner un aperçu de ce qu’ils ont appris.
Outre les musiciens de la fanfare, le Soundtrek Project comprend également un photographe/cameraman qui réalisera un documentaire sur cette tournée mondiale. Celle-ci se déroule dans trois pays différents sur six mois. Maurice est la dernière étape puisque la fanfare a déjà visité le Cambodge et le Bénin.
Le groupe a été créé en 2014 et s’inscrit dans le cadre des projets Fanfares Sans Frontières (FSF). Ses membres sont : Louis Couteau (Soubassophone), Josué Lengronne (Trombone), Alexandre Leenaerts (Trombone), Marie-Anne Duchemin (Saxophone Alto), Théodore Fechner (Trompette), Abel Faure Beaulieu (Trompette), Camille Merabet (Percussions), Clément Chardin (Saxophone Baryton), Renaud Dahl (Trompette), Thomas Venet (Saxophone Ténor), Sylvain Lannuzel (Saxophone Alto) et Jean Di Stasio (caméraman/photographe).
Les associations souhaitant faire profiter de cet échange à leurs bénéficiaires peuvent contacter le groupe Abaim sur le 4664006.