En marge de l’opération Goldfinger avec l’enquête de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) sur l’Euro-Loan de 1,1 million accordé par la State Bank of Mauritius à l’ancien ministre des Finances, Vishnu Lutchlmeenaraidoo, des développements sont à prévoir sur l’échiquier politique en cette fin de semaine. Profitant de son intervention, ce mercredi soir, lors de la cérémonie pour fêter ses 86 ans, à  Labourdonnais, le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a donné des premières indications
« Nou nepli kapav kont lor Vishnu. Nou pou bizin débrouille par nou-même »,a déclaré sans ambages sir Anerood en indiquant que très bientôt le gouvernement pourrait avoir un nouveau ministre des Finances. Sur ce, les partisans du MSM, réunis pour célébrer l’anniversaire du Premier ministre ont scandé le nom de Pravind Jugnauth.
Ce mercredi soir est l’une des premières occasions que sir Anerood s’est aventuré pour faire des commentaires en public sur l’opération Goldfinger impliquant celui, qui était considéré jusqu’ici comme étant son bras droit dans le processus du second miracle économique annoncé même si en privé, notamment lors de la dernière réunion du conseil des ministres, il n’a pas mâché ses mots sur ces affaires, qui défraient la chronique depus bientôt un mois.
« Koripsyon, mo pa per. Mo pa permette ki dan mo guvernma ena koripsyon ou fer Cover-Up, »a poursuivi le Premier ministre, qui a réitéré son intention d’agir dès que des preuves surgissent. Par apposition, il a fait l’éloge des ministres, qui travaillent. « Si ene minis fer bien mo non selma enkuraz li me mo dekor li », ajoute-t-il sans aller jusqu’à citer le nom du ministre de la Bonne Gouvernance, Roshi Bhadain.
Dans un autre d’idées, le chef du gouvernement a fait état des risques de dérapages avec de graves incidents survenus ces derniers temps dans le sud du pays.
A hier soir, très peu d’indications ont transpiré quant aux derniers développements  dans l’évolution de l’enquête sur l’Euro-Loan Saga avec toutefois au moins trois officiels de la State Bank of Mauritius entendus Under Warning au QG de l’ICAC dans la journée. Des sources concordantes avancent qu’il faudra s’attendre à des premières arrestations et inculpations provisoires sous les dispositions du Prevention of Corruption Act sans apporter de détails complémentaires.