Source photo : dolphinencounter-mauritius.com

L’Union des CCI de l’océan Indien (UCCIOI) et les Îles Vanille ont décidé de conjuguer leurs efforts en vue de promouvoir la région comme une destination de tourisme durable. Les deux organisations ont obtenu le soutien de l’Agence française de développement (AFD) pour la mobilisation des supports techniques et financiers en faveur de leur projet.

L’UCCIOI et les Îles Vanille engageront les agences de voyages de la région dans la création de combinés interîles, mettant l’accent sur l’écotourisme tout en veillant à ce que les retombées économiques de leur projet favorisent les petites entreprises. Les promoteurs ont ainsi procédé à un recensement des offres existantes, allant des activités aux types d’hébergement, avant de lancer un appel à manifestation d’intérêt.

Ce dernier exercice a conduit à la sélection d’agences spécialisées dans le réceptif dans chacune des îles du sud-ouest de l’océan Indien. « Ces agences de voyages, qui organisent traditionnellement les séjours de touristes, mettront leur expérience et leur réseau de commercialisation à la disposition de ce projet », indique-t-on.

Pour s’assurer de la cohérence des produits et des services, les dirigeants de l’UCCIOI et des Îles Vanille ont récemment organisé un atelier régional de trois jours à Rodrigues pour l’élaboration de séjours combinés. Des spécialistes du réceptif des Comores, de Madagascar, de Maurice, de La Réunion et des Seychelles ont défini des “packages” qui seront commercialisés par des tour-opérateurs. Une cinquantaine d’entre eux viendra à cet effet au mois de mai dans l’océan Indien en éductour pour tester et choisir ce qui sera proposé à leurs clients.

« Ce regroupement a permis aux agences réceptives de se rencontrer et de travailler ensemble dans un esprit de partage et de coopération », souligne Pascal Viroleau, direc- teur des Îles Vanille.