ÉCURIE GILBERT ROUSSET : Amazing Bolt double la mise

Et de deux pour Amazing Bolt

Sans tambour ni trompette, l’écurie Gilbert Rousset poursuit son petit bonhomme de chemin. Samedi, elle a enregistré sa dix-septième réussite de la saison avec Amazing Bolt qui s’est montré intraitable dans la course à l’avant. Quant à Johnny Geroudis, il n’a pas mis longtemps pour rectifier le tir après un week-end hippique qui fut loin de lui être bénéfique.
Engagé pour piloter seulement trois chevaux lors de ce quatorzième acte, le Sud-Africain a su saisir sa chance avec Amazing Bolt qui a marqué le coup en alignant une deuxième victoire de rang. Précédé d’une bonne réputation, cet alezan de 4 ans a pris du temps pour retrouver ses bonnes sensations. Si en fin de saison dernière il montra le bout du nez, c’est sous un tout autre visage que ce fils de Cordoba évolue désormais. On se souvient que lors de la quatrième journée, piloté par l’apprenti Reehaze Hoolash, il avait poussé un certain Liam dans ses derniers retranchements. Six semaines plus tard, avec Johnny Geroudis, il se montra supérieur au reste du champ après avoir couru en one-off sur tout le parcours. Samedi dernier, c’est en imposant sa loi qu’il a confirmé son net regain de forme. Même s’il a dû puiser quelque peu dans ses réserves, Amazing Bolt n’a pas raté le coche permettant ainsi à Johnny Geroudis de signer sa quinzième victoire de la saison.
« Ça lui a pris un an pour se retrouver. Heureusement pour les propriétaires qui ont fait preuve de patience. Il commence à évoluer sur sa vraie valeur sud-africaine. Il a gagné deux courses dans un joli style. C’est un cheval très utile pour l’écurie et j’estime qu’il a encore à nous offrir », a déclaré un Gilbert Rousset visiblement très satisfait de la performance de son protégé.
« Amazing Bolt now jumps out very keen »
« He came with a big reputation but didn’t live up to it. But he is slowly getting to where he should be. He is doing well at the moment. His last two starts have been very good. He is racing much better this year. He is happy and at the stable we have sorted out what he likes and what he doesn’t like. He came into the new year full of confidence which is very good sign », a pour sa part ajouté Johnny Geroudis. « Normally last year, we had to push him out of the gates but now he jumps out very keen. It was indeed a hard-fought win but he won well. » Sur ces deux dernières performances, on ne peut que partager l’avis de Gilbert Rousset à l’effet qu’Amazing Bolt ne s’arrêtera pas en si bon chemin.
En sus d’Amazing Bolt, l’écurie Rousset et son jockey fondaient de gros espoirs sur Green Keeper dans The MTML 3G Cup. Mais sous sa lourde charge de 61kg, le vainqueur de la Coupe d’Or 2011 ne put tenir la gageure face à Azapel à qui il rendait presque 10kg. « Look, I cannot say he was disappointing. The winner had 9,5kg less on his back. Actually, I think he ran a very nice race. He felt good and I managed to settle him which is very good », a soutenu Johnny Geroudis. Interrogé quant à la tactique employée, le Sud-Africain a confié qu’il n’avait pas de choix que de venir de l’arrière avec des chevaux possédant une bonne vitesse d’exécution dans la course. « This being said, I think we should try to get him running from behind as well », a poursuivi notre interlocuteur.
Il pense que Go West dans l’épreuve de clôture a fait une course correcte et vu qu’il est encore jeune, il est appelé à progresser davantage. « With the blinkers on, I pushed him all the way. He is still a young horse and he can only get better with some more competition under the belt.»