ÉCURIE RAJ RAMDIN : Des ambitions revues à la hausse

PERFORMANCES 2014 : 117 ENTRÉES, 9 VICTOIRES, 26 PLACÉS — RANG : 6E — PRIX REMPORTÉS: Rs 1 604 000

Contrairement à l’année dernière où il avait tourné avec un effectif de 14 chevaux pour neuf victoires et un total de Rs 1 604 000 de prix remportés, l’écurie Raj Ramdin semble vouloir viser plus haut cette saison. Avec un total de 25 chevaux, dont un certain Greys Inn Control (Rating 53) qui sera très probablement aligné dans La Duchesse, on pourrait dire que les ambitions ont été revues à la hausse. Une première épreuve classique en vue ? Pourquoi pas, lorsqu’on sait que l’homme est connu pour sa patience sans borne à l’égard des chevaux qui n’ont pas été capables de briller sous d’autres couleurs. « Nous espérons faire bonne figure avec Greys Inn Control lors de cette première classique de la saison. Il y a aussi Freezing Point, mais tout dépendra s’il arrive à avoir une place dans cette course», a confié Raj Ramdin à Turf Magazine.
D’ailleurs, la patience de Raj Ramdin et son abnégation ont fait qu’il a pu faire triompher Sherwani, un cheval borgne, lors de la saison écoulée. « Sherwani demeure une satisfaction, car en 200 ans, j’ai été le seul à faire gagner un cheval de Rating 1 », a-t-il fait remarquer. L’entraîneur se réjouit aussi d’avoir pu faire de Young Royal un cheval régulier avec à son compteur deux victoires. « Malheureusement pour lui, il a été battu à trois reprises au poteau. Dans l’ensemble, 2014 a été une saison mi-figue, mi-raisin. Nous avons fait ce que nous pouvions avec des moyens limités et un effectif très restreint.»  
Cette année, en revanche, l’effectif est passé à 25 et pour Raj Ramdin, l’objectif sera définitivement de faire mieux que l’année dernière. Au total, il a fait l’acquisition de cinq nouveaux chevaux, dont Spin A Coin, un hongre bai de cinq ans, qui devrait débuter la saison lors de la première journée. « Ce cheval a effectué un barrier trial et je trouve qu’il n’est pas mal. Il s’est bien adapté. Cette année, nous avons un plus gros effectif et l’idée sera de réaliser une meilleure performance», a-t-il déclaré.
Raj Ramdin a ajouté que le fait de pouvoir compter sur plus de chevaux de qualité réside sur la relation de confiance qui existe entre ses membres et lui. « Notre but est de continuer à honorer la confiance de nos propriétaires. Ce n’est que de cette façon qu’ils investiront davantage. J’ajouterai que malgré les problèmes rencontrés avec la MRA, nous avons gardé le cap. Le travail s’est poursuivi avec beaucoup de rigueur, afin que nous réussissions une meilleure saison », a-t-il conclu.


Mark Neisius en premier choix
Si l’écurie Raj Ramdin n’a pas engagé de titulaire, Mark Neisius sera néanmoins la cravache qui sera principalement en selle sur ses chevaux. Du moins, en ce qu’il s’agit de ceux qui porteront 55 kg et plus. Si Mark Neisius a été choisi par Raj Ramdin, c’est surtout dû à son expérience.
Mark Neisius est un jockey qui a monté pour presque toutes les écuries au Champ de Mars. Ce Sud-Africain de naissance qui a épousé une Mauricienne et devra attendre encore deux années afin de bénéficier d’un passeport mauricien, possède à son palmarès deux victoires classiques acquises pour le compte de l’écurie Gujadhur. Son premier succès, il l’a forgé en menant Chief Warrior à bon port en 2006. Il était alors le jockey de cet établissement. Il est aussi parvenu à épingler la Maiden Cup alors que son cheval, Senor Versace, était davantage considéré comme un outsider. Le gris devait l’emporter devant son compagnon d’écurie Acuppa.
Mark Neisius se présente comme un jockey freelance pour la saison 2015, mais accordera le premier choix à Raj Ramdin chez qui il est présent tous les matins pour aider à l’entraînement des chevaux.
Justement, en parlant de l’effectif de l’écurie, Mark Neisius trouve que les chevaux sont presque les mêmes qui étaient présents la saison dernière, sauf l’inclusion de cinq nouvelles unités dont trois sont déjà sur place. Il dira avoir ressenti de bonnes sensations avec Spin A Coin en dépit du fait que ce cheval se soit montré «green and immature» alors qu’il est déjà âgé de 5 ans. Il trouve qu’avec un peu plus de maturité, il devrait se montrer utile. Le Sud-Africain ajoutera qu’il a bien aimé la fiche de Freezing Point qui ne devrait pas passer inaperçu. «He has quite a strong south-african form», soutient-t-il.
Des anciens chevaux de l’établissement dont «you find the most in the lower ratings», il estime que dans la fourchette 0-25, Young Royal devrait avoir son mot à dire tout comme Steel Of Approval, qui avait retrouvé une seconde jeunesse fin 2014 avec deux victoires par plus de 4L.
En conclusion, il dira que 10 victoires devraient satisfaire tout le monde, même s’il sait qu’il ne pourra être en selle sur tous les vainqueurs de l’écurie.