Le conseil d’administration du Mauritius Institute of Directors (MIoD) a avalisé la nomination d’Eddy Jolicoeur comme nouveau CEO de l’organisme. Professionnel des ressources humaines, Eddy Jolicoeur a eu une riche carrière dans plusieurs entreprises du Top 100 mauricien. Il était jusqu’à tout récemment Group Head of Human Resources du groupe MCB.

La nomination d’Eddy Jolicoeur en tant que CEO du MIoD intervient après un rigoureux exercice de sélection suivant les candidatures reçues pour ce poste. Sa longue expérience à des postes à responsabilité, entre autres qualités, a permis à Eddy Jolicoeur de se distinguer parmi les postulants. Ce dernier accueille sa nomination avec fierté : « Je suis heureux de cette opportunité qui m’est offerte d’être le CEO du MIoD. Cette nomination constitue un nouveau challenge qui me permettra de contribuer au renforcement d’une culture de bonne gouvernance sur le plan national. »

Eddy Jolicoeur est titulaire d’une licence d’économie, de politique sociale et d’administration de l’université de Kent, à Canterbury, ainsi que d’une maîtrise en gestion des ressources humaines de l’université de Surrey. À son retour à Maurice, il démarre sa carrière au sein de l’industrie sucrière comme gestionnaire des ressources humaines et des relations publiques. Il a successivement travaillé à Deep River-Beau Champ, à Mon Désert-Alma et à Médine. Il a ensuite rejoint le groupe Rogers comme directeur des ressources humaines en 2000, où il a eu l’occasion de siéger comme directeur sur plusieurs conseils d’administration, à Maurice comme à l’étranger.

Eddy Jolicoeur a également été le représentant de Rogers en tant que directeur sur le conseil d’administration de Viva Voce et sur celui du Charles Telfair Institute. En 2008, il est nommé Group Head of Human Resources du groupe MCB, poste qu’il a occupé jusqu’en avril 2018. Le nouveau CEO du MIoD est également professeur associé à l’Université de Maurice, où il est conférencier à temps partiel. Il intervient également à l’ESCP, l’école de commerce européenne.