Le projet Sankoré, qui vise l’intégration du numérique dans le système éducatif, entamera sa deuxième phase en août 2013 et les équipements nécessaires arriveront à Maurice d’ici septembre 2015. C’est ce qu’a annoncé hier matin le ministre de l’Éducation Vasant Bunwaree lors d’une conférence de presse au MITD à Phoenix. Cette décision, a-t-il expliqué, a été prise lors d’une rencontre avec les partenaires français.
Le projet Sankoré a pour finalité de donner à tous les écoliers, d’ici 2015, les moyens d’achever un cycle complet d’études primaires. Ce projet, signé par l’ex-président français, Nicolas Sarkozy, et l’ex-Premier ministre anglais, Gordon Brown, a été lancé dans la majeure partie du monde et aujourd’hui, Maurice se classe parmi les pays en tête de liste dans sa réussite.
En 2011, les autorités françaises ont fait don de 576 équipements digitaux (projecteurs) au ministère de l’Éducation suite à un rapport leur expliquant que les écoles mauriciennes étaient en condition pour recevoir de tels équipements. Claude Warin, Advisor to the Director General for Global Affairs, Development and Partnerships, a été informée de l’importance de ce projet pour l’île Maurice pour la création des classes digitales en quatrième et cinquième dans toutes les écoles. Pour que le projet soit efficace, les instituteurs ont suivi des formations afin d’être en mesure d’utiliser ces nouveaux outils de travail.
À ce jour, pratiquement toutes les écoles de Maurice en sont équipées. La Mauritius Institute of Education (MIE) a pour sa part transformé tout le système éducatif présent dans le e-language pour l’utilisation de ces projecteurs.
Mais le projet ne s’arrête pas là. Lors de sa dernière escale en France, Vasant Bunwaree a négocié l’implémentation de ce projet. D’ici août de cette année, le ministère de l’Éducation débutera la deuxième phase du projet en partenariat avec les autorités française. Selon le ministre, d’ici septembre 2015, Maurice recevra 550 autres équipements digitaux pour les classes de sixième.
En collaboration avec le Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP), Maurice enverra quatre Resource Persons pour une formation plus intensive à l’extérieur. En décembre de cette année, des membres du projet Sankoré viendront former les personnes concernées pour que le système éducatif soit infaillible.