ÉDUCATION : Les dernières statistiques à la loupe 

Le ministère de l’Éducation a présenté l’essentiel des statistiques officielles de l’année scolaire 2017. L’objectif premier est de faire un compte rendu de l’évolution récente des principales caractéristiques de l’éducation préscolaire ainsi que de l’enseignement primaire, secondaire, tertiaire et technique sur le territoire mauricien. 
Intéressons-nous d’abord globalement à la situation concernant les dépenses encourues par le gouvernement sur l’éducation. Des montants de Rs 1 679 100 000 et Rs 1 821 400 000 ont été dépensés pour l’année financière 2016 /2017 et celle de 2017 /2018, respectivement. Cela représente en pourcentage une baisse de 0,3% (12,7% à 12,4%).
Les Education Statistics 2017 révèlent que le nombre d’écoles et institutions connaît une certaine stabilité avec, néanmoins, une exception faite aux écoles maternelles dont le nombre est passé de 939 en 2016 à 883 en 2017. On distingue une baisse record depuis l’année dernière, soit 28 écoles en moins. Le seul secteur à connaître une légère hausse est le secondaire (qui réunit aussi le côté technique et vocationnel) qui passe de 175 à 176 institutions. 
Les nombre d’enseignants et d’inscriptions en chute libre 
En revanche, la chute des inscriptions dans les écoles est générale et elle n’est visiblement pas prête de s’arrêter. Comme chaque année, les inscriptions dans le primaire connaissent les plus grosses régressions. Elles affichaient un total de 108 853 inscrits en 2013, comparées à 92 989 en 2017. Sur la base d’enquêtes effectuées à mars 2017, le constat est presque le même concernant les collèges et institutions pré-vocationnelles. Au nombre de 124 420 en mars 2013, les écoles secondaires affichaient 119 626 élèves en mars 2017. Environ 44% de la population estudiantine étaient inscrits dans les collèges d’État, alors que 56% avaient fait le choix d’opter pour les établissements privés. Le pré-primaire affiche, par contre, une baisse de 1590 inscrits entre 2016 et 2017, alors qu’il affichait 966 entre 2015 et 2016.
 Il est intéressant de s’attarder sur les instituteurs qui exercent actuellement. Le fait marquant est que le personnel enseignant, qui avait en général augmenté en 2016, est tombé en flèche à mars 2017. En jetant un coup d’œil sur les chiffres des écoles secondaires, l’on s’aperçoit qu’entre 2015 et 2016, le nombre d’enseignants en opération passait de 8437 à 9359 avant d’accuser un recul à 9181 lors des derniers statistiques. 
Un bilan des examens du CPE, SC et HSC de 2016
À souligner que ces stats sont provisoires mais qu’un revirement de situation est a priori peu probable. On observe aussi que les enquêtes menées au niveau des écoles maternelles entre 2013 et 2017 démontrent une certaine stabilité avec 2284 et 2256 enseignants en 2015 et 2016, respectivement.
En 2016, le nombre d’écoliers ayant pris part aux examens du Certificate of Primary Education (CPE) s’élevait à 19 798, dont 991 à Rodrigues. Le taux de réussite connaît une légère baisse, passant de 70,3% en 2015 à 69,8% en 2016. Les filles ont, une nouvelle fois, réalisé les meilleurs résultats avec 75,5% de réussite, contre 64,6% pour les garçons. L’écart s’est quand même rétréci quand l’on considère que les garçons accusaient un retard de plus de 13% en 2015, contre environ 10% en 2016.
Quant aux étudiants ayant pris part aux examens du Higher School Certificate (HSC) en 2016, ils ont réalisé une meilleure performance que ceux de 2015 avec 75,5% contre 75,3% de réussite. À noter que 9285 étudiants avaient pris part à ces épreuves. Enfin, des 15 455 candidats inscrits aux examens du School Certificate (SC), 11 129 ont réussi aux épreuves. Avec une légère baisse du pourcentage de réussite: 72,0% en 2016 contre 72,5% en 2015.