L’ensemble de la Managers of Private Secondary Schools Union (MPSSU) affiche une entière  satisfaction par rapport au séminaire de deux jours qu’elle avait organisé à l’intention des enseignants et qui était axé sur l’amélioration de la performance des élèves. Les dirigeants de cette association comptent transmettre au ministère les propositions qui ont émergé des travaux de ce séminaire en vue de rehausser la performance des apprenants.

« Nous sommes satisfaits sur toute la ligne. Une quarantaine de collèges y ont participé et nous avons eu plus de 200 participants, et c’est bon signe. The speakers dit a good job. Nous allons contacter le ministère pour lui faire part de nos propositions », a indiqué mercredi après-midi lors d’une conférence de presse à l’issue des travaux Houmayoun Soobadar, président de la MPSSU.

Parmi les propositions sur lesquelles ont insisté les responsables de cette association hier figurent la réduction du nombre d’élèves par classe, l’allongement de la journée scolaire et la création d’un “maths lab” et d’un “language lab” dans les écoles. « Il est difficile de gérer une classe de 40 élèves. Il faut impérativement réduire ce nombre si on veut que l’enseignant accorde une attention personnalisée aux enfants », croit fermement le président de la MPSSU. Selon lui, une classe de 20 à 25 élèves « serait raisonnable ». On relève aussi cette demande pour un allongement de la journée scolaire en raison, explique la MPSSU, de l’augmentation du nombre de matières ainsi que l’introduction de nouvelles activités exigées par le ministère en vue d’offrir une éducation globale aux apprenants. « Six hours schooling per day is not enough pour faire tout ce que le ministère nous demande », dit le président de la MPSSU. « À part les vacances scolaires déjà programmées, nous avons un certain nombre de jours fériés. Et nous avons aussi des jours de fermeture d’école inattendus pour cause de mauvais temps. Il est temps de réfléchir sérieusement à la question d’extension de la journée scolaire », explique le président de la MPSSU.

La MPSSU a réitéré son souhait de collaborer avec le ministère pour trouver des moyens de rehausser la performance des élèves et, dans ce contexte, elle applaudit la décision annoncée par la ministre Leela Devi Dookun lundi concernant la mise sur pied d’une structure pour la formation continue des enseignants.