Trois membres du clergé de l’Église adventiste locale, Allens Gilles, Arnaud Moorooven et Vissen Mootoosamy, ont été consacrés au pastorat lors d’un service à l’église adventiste de Beau-Bassin samedi dernier. De nombreux fidèles et amis avaient fait le déplacement de tous les coins de l’île pour saluer ces nouveaux membres du corps pastoral adventiste.
Des membres du corps pastoral adventiste local, régional et international – les pasteurs Patrice Allet et Daniel Latchman, respectivement président et secrétaire général de la Fédération des Églises Adventistes de Maurice (FEAM), les pasteurs Jasmin Herinirina, Robert Rasolonomenjanahary et Wesley Orieux, respectivement président, directeur financier et secrétaire (Association Pastorale) de l’Union des églises adventistes de l’océan Indien (Madagascar), et les pasteurs Dany Bookhun et Lindsay Chineegadoo du Canada – ont participé à l’animation de ce service de consécration. Le pasteur France Cangy, Modérateur de l’Église Presbytérienne de Maurice, a honoré la cérémonie de sa présence. Le pasteur Marc Etive représentait la Société Biblique de Maurice en sa qualité de directeur exécutif.
Les officiants, les doyens du corps pastoral adventiste à Maurice, les pasteurs Mikel Beesoo et Daniel Guého, ainsi que le pasteur Norman Latchman, et les candidats à la consécration pastorale ainsi que leurs épouses ont fait leur entrée sous une haie d’honneur composée de scouts de la congrégation. Les chorales des églises adventistes de Beau-Bassin et de Port-Louis ainsi que le pasteur Stéphane Tigresse et la chorale de la FEAM ont assuré la partie musicale vocale et instrumentale. Le pasteur Jasmin Herinirina a délivré le message de circonstance autour du thème « Dirige mes pas Seigneur » en écho au chant exécuté par la chorale de la FEAM Lead me Lord.
Après la prière de consécration prononcée par le prédicateur du jour, Wesley Orieux, secrétaire de l’Association Pastorale à l’Union des églises adventistes de l’océan Indien, a transmis la charge pastorale aux trois nouveaux pasteurs.
Le pasteur Patrice Allet et le directeur financier de la FEAM, Cindy Bègue, ont ensuite sensibilisé l’assistance à la nécessité de soutenir les vocations qui se lèvent au sein de l’Église adventiste locale en vue du service pastoral. S’il n’y a pas pénurie de vocations, il y a toutefois des efforts auxquels les fidèles sont appelés à consentir pour financer la formation théologique et pastorale des jeunes qui manifestent le désir de servir dans « la vigne du Seigneur », tel ce jeune bénéficiaire d’une bourse d’État pour des études universitaires qui choisit d’aller au séminaire de théologie adventiste de l’Université Jean Zurcher à Madagascar, ce qui implique l’abandon de ladite bourse et une dépendance de la solidarité des fidèles et de bonnes âmes.