ÉGLISE ANGLICANE : Ordination d’un jeune diacre cet après-midi

Le choix de Didier Lutchia, âgé de moins de trente ans, d’abandonner une carrière professionnelle dans la comptabilité pour se mettre entièrement au service de l’Église contraste avec le désintéressement des jeunes à la vocation religieuse. Ce jeune sera ordonné diacre ce samedi après-midi en l’église Saint Barnabas, à Pamplemousses, par Mgr Ian Ernest, Évêque de Maurice.
Le CV de Didier Lutchia dévoile son parcours scolaire et, plus tard, professionnel, témoignant d’un grand intérêt dans le domaine du social, notamment First Aid, Basic Fire-Fighting & Fire Prevention, activités sportives, youth forums de même que des œuvres caritatives. Qu’est-ce qui pousse un jeune plongé dans une vie moderne attrayante et dominée par l’utilisation des nouvelles technologies à donner une nouvelle orientation à sa vie d’adulte ? « Je suis d’accord avec vous que les nouvelles technologies apportent une nouvelle dimension à notre vie et qu’elles peuvent être enivrantes. À quoi cela sert-il d’avoir toute cette technologie moderne et de plus en plus sophistiquée si on n’arrive pas à se comprendre, à se respecter mutuellement et à s’accepter ? » répond le futur diacre de l’Église anglicane. « Alors que la technologie avance, l’être humain perd graduellement de son humanité. Nous sommes dans un monde de compétition dans tous les domaines de la vie et à tous les niveaux. Chaque personne se dit qu’il faut y faire face à tout prix et c’est de cette manière que certaines valeurs se perdent », soutient le jeune homme.
Didier Lutchia est conscient des nouveaux défis qui l’attendent mais il entre, dit-il, dans sa fonction de diacre « avec sérénité et confiance ». Il sait qu’il aura le soutien du chef de l’Église anglicane et de l’ensemble du clergé ainsi que celui de sa famille pour pouvoir assumer ses nouvelles responsabilités. Comment envisage-t-il son ministère de diaconat ? « Ce qui m’intéresse, c’est de travailler avec les jeunes. Je suis heureux dans la vie religieuse et je veux leur transmettre ce bonheur. Je veux partager toutes les choses que j’ai reçues gratuitement et qui peuvent contribuer à l’épanouissement des jeunes », répond Didier Lutchia. Il apportera sa contribution au travail du diocèse anglican dans le combat contre la drogue et contre d’autres fléaux sociaux ayant atteint les jeunes à Maurice.
Le jeune diacre, qui sera ordonné cet après-midi, dit qu’il a toujours baigné dans une atmosphère favorisant « le développement de sa foi » et qui l’a graduellement conduit vers un engagement au sein de l’Église. Didier Lutchia raconte que le déclic pour la vocation religieuse est venu en 2008, suite à une conférence des évêques anglicans en Angleterre qui l’a marqué. « J’ai eu la chance d’être présent à cette conférence en tant que jeune bénévole dans l’organisation de la conférence et je faisais partie d’une cinquantaine de jeunes anglicans de plusieurs pays du monde qui étaient là pour le service. Ce fut un moment très fort dans ma vie d’adulte et, dans le sillage de cet événement, j’ai senti l’appel à servir l’Église », témoigne le jeune homme.