EID – XAVIER-LUC DUVAL À UNE RÉCEPTION: « Le budget consolidera l’Equal Opportunities Commission »

Le VPM et ministre des Finances a annoncé hier que le Budget 2013, qui sera présenté le 9 novembre, consolidera l’Equal Opportunities Commission. Xavier-Luc Duval intervenait hier soir à l’occasion du dîner annuel organisé par l’Ahmadiyya Muslim Community of Mauritius au Nusrat Mosque Hall à Quatre-Bornes. L’Amir de l’Ahmadiyya Muslim Jamaat, Moosa Taujoo, s’est aussi adressé à l’assistance.
Xavier-Luc Duval a expliqué que le gouvernement a le plus grand respect pour toutes les confessions religieuses à Maurice, dont la communauté des musulmans d’Ahmadiyya. L’Equal Opportunities Act, a indiqué le ministre des Finances, a désormais force de loi. « Il nous faudra maintenant donner les moyens nécessaires à cette commission, car les requêtes dépassent nos attentes », a-t-il dit. Et d’ajouter : « Nous devons nous assurer qu’elle dispose des moyens nécessaires pour faire son travail et ce, aussi bien en termes de personnels qu’en termes d’infrastructures. Cette question sera prise en compte dans le Budget. »
Pour sa part, Moossa Taujoo a rappelé que les musulmans du monde entier ont observé un mois de jeune avant de célébrer le Ramadan. « Ramadhan is not only about abstaining from food and drink during the day. Remaining hungry and not taking food has nothing special. It is an activity that many people, voluntarily or compulsorily, undertake. Some people have to undergo dieting, others undertake hunger strike and there are others who have to face the pangs of hunger due to poverty », a expliqué l’Amir.
En fait, a-t-il précisé, le Ramadan oblige tout un chacun à consacrer du temps en vue de faire plaisir à Dieu en faisant ses prières obligatoires à la charité, à la lecture du Coran, etc. « These serve to embellish one’s fasting and the ultimate aim is seeking the pleasure of Allah and finding proximity with Him. This is why mystics of Islam have described it as “le printemps des croyants”. »
L’Amir a expliqué que l’Islam constitue une part importante de la République de Maurice, dont 17 % de la population sont de foi musulmane. « Il y a des centaines de mosqués à travers le pays. L’Islam constitue une part importante de la culture et de la nation, comme c’est le cas à travers le monde. »
Moossa Taujoo a aussi souligné le caractère multiconfessionnel de l’île Maurice. « We can each of us seize these opportunities to encourage others around us to do the same, to help those trying to find ways to improve our communities and make them stronger and better », a-t-il dit. Plusieurs personnalités étaient présentes à la réception d’hier, dont la maire de Quatre-Bornes Ariane Oxenham, les députés de la circonscription, l’êveque de Maurice Mgr Ian Ernest et le haut-commissaire de l’Inde à Maurice, T.P. Seetharam.