ÉLEVAGE : « Augmenter la production laitière en vue de contrer l'importation » rappelle Sunil Bholah

Le ministre Sunil Bholah à la rencontre des membres de la Nouvelle Découverte Cowbreeders Cooperative Society

Le ministre du Business et des Coopératives, Sunil Bholah, estime que contrairement aux décennies précédentes, le pays produit « trop peu de lait frais », soit entre 5 et 6% seulement de la consommation totale. Ce qui provoque l'importation d'un grand volume de lait en poudre et autres produits dérivés. C'était lors d'une visite en fin de semaine dernière à la Nouvelle Découverte Cowbreeders Cooperative Society, société créée en 1997 avec un cheptel de 39 animaux.

Sunil Bholah est d'avis que cette société coopérative a « fait des progrès », relevant son désir d'agrandir son élevage dans le but de produire davantage de lait frais. « La production du lait frais a chuté considérablement et, aujourd'hui, nous importons plus de 90% de notre consommation totale », a informé le ministre des Coopératives. « D'une part, on ne produit pas assez de lait et, d'autre part, la Livestock Federation n'a pas de masse critique pour mener à bien son opération de collecte et de marketing de lait ». La baisse dans la production laitière découle, rappelle-t-il, de l’urbanisation du pays, qui fait que l’élevage a diminué et qu'« il n'est plus possible aujourd'hui d'installer des écuries dans l’arrière-cour ». Il poursuit : « Il nous faut donc regrouper les éleveurs comme à Nouvelle-Découverte. Nous avons besoin aujourd'hui du modèle coopératif pour réussir ».
Sunil Bholah a rappelé que lors de sa visite en Inde en 2016, il avait fait une demande pour bénéficier d'un véhicule réfrigéré auprès de l'Asian-African Rural Development Organisation (AARDO), qui est basée à New Delhi. L'engin devrait faciliter la collecte et le marketing de ce produit. « L'argent a déjà été décaissé et nous allons acheter le véhicule bientôt », a indiqué le ministre. Sunil Bholah veut également aider les éleveurs à faire l'acquisition de vaches sud-africaines, qui produisent entre 35 et 40 litres de lait au quotidien. « Ainsi, on augmentera le cheptel et créera des emplois », estime-t-il.
La Nouvelle Découverte Cowbreeders Cooperative Society Limited compte 12 membres, un cheptel de 239 têtes de bétail, dont une soixantaine de vaches laitières qui produisent environ 700 litres de lait quotidiennement. Elle s'étend sur une superficie de 56 arpents de terre et son chiffre d'affaires s'élevait à Rs 260 000 en 2016.