Plus de deux ans après avoir obtenu son permis d’opération, Mauricoast Ltd n’a toujours pas été en mesure de commencer la production de concombres de mer à Barachois, Poudre-d’Or. C’est ce qu’a révélé le ministre de la Pêche à la suite d’une interpellation du député Ezra Jhuboo. La raison est que la compagnie s’est vue refuser l’accès au Barachois par Persand Royal Co Ltd.

Une action en justice a été intentée par Mauricoast contre Persand Royal Co Ltd devant la Cour suprême le 13 juin 2016. Des représentations ont été faites par Mauricoast Co Ltd auprès du sollicitor general. Ce dernier a informé le ministère de la Pêche que la Persand Royal Company Ltd devra enlever son portail ainsi que la clôture, faute de quoi le ministère de la Pêche procéderait à ce retrait, tout en se réservant le droit de demander le remboursement pour tout coût encouru.

Le 6 novembre 2017 dernier, le ministère a donné à Persand Royal Company Ltd un délai de 21 jours pour se conformer à ses instructions concernant l’enlèvement et la réinstallation de la barrière et de la clôture. Cependant, il n’a pas réussi à le faire. Des procédures sont en cours pour déplacer la barrière et la clôture.