Le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, vient d’annoncer, dans le dernier exercice budgétaire, plusieurs mesures visant à améliorer l’employabilité des jeunes, notamment en développant chez eux des “soft skills”, lesquels font cruellement défaut à entendre les employeurs. « La discipline et l’engagement font défaut. Très souvent, le jeune peut avoir des qualifications…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In