D’ici deux ans, la Deep Ocean Water Application sera une réalité. Les principaux bâtiments (51) de la capitale seront rafraîchis par un système de climatisation assurée grâce à leur connexion à un réseau de production et de distribution de froid à partir des eaux marines. C’est l’objectif que se fixe Pierre Ah Sue, fondateur deSotravic Ltée, à travers sa filiale United Cooling Ltd, qui a procédé, la semaine dernière, à la signature d’un accord de concession avec le gouvernement, en présence du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, et du ministre de l’Économie océanique, Prem Koonjoo. Ce projet, qui consiste à utiliser les ressources marines dans un but économique et écologique, nécessitera des investissements de l’ordre de Rs 3 milliards, entièrement assurés par le secteur privé.
Il s’agira d’une des premières experiences réalisées dans le cadre de l’économie océanique, a rappelé SAJ, soulignant qu’une telle démarche cadre avec les engagements internationaux pris par Maurice lors de la COP21, pour réduire de 30% l’émission de gaz à effet de serre.
La signature de l’accord de concession avec United Cooling Ltd constitue «une étape importante» dans l’économie océanique mauricienne, a indiqué le PM lors de son discours où il a félicité l’initiative de Sotravic Ltée. En concrétisant ce projet qui mise sur l’utilisation d’eau provenant des fonds marins à des fins économiques, Maurice se retrouvera ainsi dans le peloton de tête sur le plan des énergies renouvelables marines innovatrices, estime-t-il. Rappelant l’importance accordée par son gouvernement à l’économie océanique – dont un ministère spécial a été créé et une série de mesures prises durant l’année écoulée pour encourager ce secteur parmi lesquelles l’instauration d’un conseil national de l’Océan visant à revoir la législation concernant les océans; un département consacré à la gestion et l’exploration des zones maritimes – SAJ est revenu sur le Vision Statement 2030, soulignant que des projets estimés à Rs 8 milliards sont actuellement à l’étude par le gouvernement. En 2016 débuteront les activités de «bunkering offshore» et les travaux pour les facilités de stockage, dit-il, ajoutant que si la possibilité de développer un partenariat avec DP World de Dubaï est à l’étude, il est aussi prévu de transformer les infrastructures portuaires.
 «Le projet de conservation énergétique que compte apporter Sotravic Ltée/United Cooling Ltd, dans la région port-louisienne, permettront, outre de réduire l’utilisation des combustibles à Maurice, de réaliser des économies s’élevant à Rs 175 millions chaque année», précise le PM. Le ministre de l’Économie océanique est d’avis qu’une telle mesure démontre la détermination de notre pays d’innover. «Cela contribuera à l’émergence d’autres industries et à la création d’emplois» estime-t-il.