SOLO : A Star Wars Story

Film de Ron Howard
Avec Alden Ehrenreich, Woody Harrelson, Emilia Clarke, Chewbacca
Durée : 2h15

SYNOPSIS

Maintenant que l’on sait comme l’histoire se termine pour Han Solo, on peut reprendre l’histoire depuis le début. Embarquez à bord du Faucon Millenium et partez à l’aventure en compagnie du plus célèbre vaurien de la galaxie. Au cours de périlleuses aventures dans les bas-fonds d’un monde criminel, Han Solo va faire la connaissance de son imposant futur copilote Chewbacca et croiser la route du charmant escroc Lando Calrissian… Ce voyage initiatique révélera la personnalité d’un des héros les plus marquants de la saga Star Wars.

Han Solo est découvert par le public à travers le tout premier film de la saga, Un nouvel espoir, sorti en 1977. Dans ce fameux Episode IV de Star Wars, Han Solo (incarné par Harrison Ford), contrebandier toujours accompagné de son fidèle Chewbacca, est alors recruté par le jeune Luke Skywalker et Obi-Wan Kenobi sur Tatooine pour les emmener à Alderaan. Dès cet instant, Solo sera indissociable à la suite de la saga, tandis qu’il devient l’amoureux de la princesse Leia Organa, jouée par Carrie Fisher.

Je suis ton père.

Dans Le réveil de la force (2015), trente ans après la bataille d’Endor, qui marque la fin de la première trilogie, Han est redevenu contrebandier et a repris ses mauvaises habitudes : il doit de l’argent à diverses bandes armées. Il peut cependant compter sur son fidèle compagnon Chewbacca. Il croise alors la route de Finn, Rey et du droïde BB-8, qui ont volé le Faucon Millenium sur Jakku. Han et Chewie le cherchaient dans toute la galaxie depuis des années. Han découvre que BB-8 contient un fragment de carte qui révèle où se cache Luke Skywalker depuis des années. Dans Le réveil de la force, son principal adversaire n’est autre que son fils Kylo Ren, qui a choisi de marcher dans les pas de son grand-père, Dark Vador. Kylo finit par tuer Solo, au grand désespoir de Leia.

Solo, le spin-off, a été imaginé par George Lucas depuis longtemps. Il fallait cependant attendre la sortie du premier spin-off, Rogue-One, puis la suite de la nouvelle saga. Le résultat est à la hauteur des attentes, malin et sans temps mort, avec un Alden Ehrenreich largement à hauteur de son modèle, Harrison Ford. Mais si le film a moins d’ampleur que le premier film dérivé de la saga, Rogue One, il compense par un traitement à l’ancienne qui devrait combler les accros de Star Wars.


Le Faucon

Le Faucon Millenium que l’on voit dans Solo, est une version “originale” du vaisseau imaginé par la production, quand l’engin appartenait encore à Lando. Ainsi, le vaisseau a une coque lisse, les panneaux manquants ont été remplacés et les mécanismes et tuyaux ont été coffrés. Un nouvel élément apparaît : il s’agit d’une capsule de sauvetage triangulaire qui se trouve entre les mandibules avant. Solo dévoile comment et pourquoi cette capsule a disparu, donnant au vaisseau la forme que nous connaissons désormais.
L’extérieur du Faucon Millenium, construit pour Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi, a été réutilisé par l’équipe. Le décor pesait 31 tonnes et nécessitait l’usage de deux grues pour être déplacé.

Pour l’intérieur du vaisseau, là encore, l’équipe a réutilisé des éléments créés pour les épisodes VII et VIII de la saga, avant d’y intégrer les quartiers de Lando, qui comprennent notamment un grand dressing et une luxueuse chambre avec un lit à baldaquin entouré de commandes et de gadgets. L’équipe créative a eu également pour mission de rendre le coin salon du Faucon Millenium beaucoup plus accueillant, à l’image de la personnalité de Lando.

Jurassic World, Fallen Kingdom

Film de Juan Antonio Bayona
Avec Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Rafe Spall
Durée : 2h08

SYNOPSIS
Cela fait maintenant trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l’île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction. Owen se fait un devoir de retrouver Blue, son principal raptor, qui a disparu dans la nature, alors que Claire, qui a maintenant un véritable respect pour ces créatures, s’en fait une mission. Arrivant sur l’île instable alors que la lave commence à pleuvoir, leur expédition découvre une conspiration qui pourrait ramener toute notre planète à un ordre périlleux jamais vu depuis la préhistoire.

Les dinosaures ont la peau dure. Ce film est la suite d’une saga commencée en 1993 par Steven Spielberg et qui avait ramené les gros lézards à la mode. Depuis, les films se sont succédé pour en arriver à Fallen Kingdom. Étant donné que Jurassic World a réalisé le score très impressionnant de 1,671,713,208 dollars de recettes dans le monde lors de sa sortie en salles en 2015 (pour un budget de 150 millions de dollars), une suite a rapidement été lancée.


Il était crucial d’introduire de nouvelles créatures de différentes formes et époques. Entre le Baryonyx, le Carnotaurus ou le Stygimoloch, les auteurs ont apporté de multiples nouveaux venus dans ce royaume déchu. Et, cerise sur le gâteau, ils ont imaginé un nouveau monstre génétiquement modifié : l’affreux Indoraptor, produit du mélange de l’ADN du Vélociraptor, de l’Indominus Rex et d’autres créatures secrètes que le professeur Wu a combinées pour créer son code génétique. Il n’est pas tant redoutable par sa taille que par son intelligence, sa rapidité et son obéissance.
Présent dans Jurassic Park et Le Monde perdu : Jurassic Park, Jeff Goldblum a repris son personnage de Ian Malcolm, mathématicien et spécialiste des théories du chaos, dans Jurassic World: Fallen Kingdom.