Photo illustration

La présence d’une société grecque, METKA, avec une cotation de Rs 846,1 M, parmi les neuf soumissionnaires pour le projet de 120 MW Combined Gas Turbine à Fort-George, suscite l’interrogation Deux filiales de ce conglomérat grec citées dans des cas de corruption pour des contrats de turbine à gaz en Grèce et au Ghana Un…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In