Le CEB produit environ 40% de l’énergie totale requise pour le pays à travers quatre stations thermiques et huit centrales hydroélectriques. Les quatre stations thermiques à savoir Fort George, St Louis, Fort Victoria et Nicolay, produisent 35 % d’électricité alors que les huit centrales hydroélectriques génèrent 5 %. Les 60% restant proviennent des producteurs indépendants.  L’énergie produite annuellement tourne autour de 2 400 GWh.

Le ministre de l’Energie et des Services publics, Ivan Collendavelloo, procèdera cet après-midi, mardi 20 mars à l’inauguration de la station de St Louis à Plaine Lauzun qui a récemment fait l’acquisition de quatre nouvelles turbines au diesel lourd de 15 mégawatts chacune.

Au coût de Rs 4,2 milliards, ces turbines remplaceront les anciennes turbines pielstick qui ont atteint la fin de leur cycle de vie. Ce projet de re développement permettra à la station de St Louis d’accroître sa capacité de production de 77 MW à 108 MW. En effet, avec l’augmentation de la demande en électricité, le vieillissement des anciennes turbines, et la nécessité de réduire la pollution causée par ces turbines, le Central Electricity Board (CEB) a enclenché les procédures pour le re développement de la station de St Louis.

La firme ‘Mott MacDonald’ fut nommé consultant pour orchestrer la conception et l’étude de faisabilité, la préparation de l’Environmental Impact Assessment, l’appel d’offres, la gestion du projet et la supervision du site. Suite à un appel d’offres international, la société danoise, Burmeister et Wain Scandinavian Contractors A.S, se chargera de la réalisation du projet.