Le ministère de l’Égalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille démarrera bientôt une étude sur les enfants de rue dans le but de développer une stratégie pour lutter contre ce fléau.
Dans un message hier à l’occasion de la Journée internationale des Enfants de rue, la ministre de tutelle, Aurore Perraud, concède que « les structures existantes dans mon ministère ne sont pas nécessairement appropriées pour les enfants qui sont en situation de rue à Maurice ». Pour elle, « la situation n’est heureusement pas aussi alarmante que dans certains pays ». Cependant, elle souhaite que « la question soit traitée de manière scientifique, avec des mesures et des paramètres appropriés pour le contexte mauricien ». « Dans le cadre de la restructuration du service de la protection de l’enfance, mon ministère s’est adjoint les services d’une conseillère technique pour mieux traiter, entre autres, les problèmes des enfants de rue. » Elle souligne qu’un exercice d’appel d’offres pour cette étude a été lancé en janvier. Le choix du consultant devra être fait très bientôt pour son démarrage.
Aurore Perraud a aussi lancé un appel pour « une meilleure collaboration entre les partenaires concernés par ce problème ». Cette collaboration, précise-t-elle, devrait se faire sous forme de soutien aux Ong à travers le Special Collaborative Programme destiné aux femmes et enfants en détresse.