“Donn mwa enn mazorite konfortab”, a demandé Pravind Jugnauth lors du grand meeting national de l’Alliance Morisien, ce dimanche 3 novembre à Vacoas. Et ce, pour poursuivre le “développement” et le “travail” entamés par son gouvernement depuis 2014.

“Dans les cinq prochaines années, nous transformerons le pays”, a-t-il affirmé.

“Ena enn kanpagn kominal ki pe ale kont nou”, a avancé Pravind Jugnauth. “Mo pou met tou lepep morisien ansam”, a-t-il ajouté. “Dans notre frontbench, nous aurons un membre de la communauté musulmane”, a déclaré le Premier ministre sortant, invitant la foule à monter à bord du train du développement.

Réforme de l’éducation, tablettes aux écoliers, éducation tertiaire gratuite, natation à l’école… Leela Devi-Dookun devait se féliciter des réformes apportées au système éducatif.

Anerood Jugnauth, lui, devait critiquer l’ancien gouvernement. “Pandan plis ki di-z-an ki li finn fer pou amenn ou vers le bon port? Azordi Rama Sithanen pe revini e vinn dir zot pou redres lekonomi”, a déclaré Anerood Jugnauth, qui a ajouté que les institutions internationales soutiendraient que “le pays va dans la bonne direction”.

“Aujourd’hui le pays est entre de bonnes mains”, devait-il ajouter, en rappelant qu’il se retire de la politique.

Le candidat au No 14, Alan Ganoo, a exprimé sa confiance de se diriger vers un 3-0 dans sa circonscription aux côtés de ses colistiers. Il a demandé au peuple d’accorder encore cinq ans à Pravind Jugnauth pour qu’il poursuive le développement du pays.

En évoquant les réalisations du gouvernement sortant – salaire minimum, hausse de la pension de vieillesse -, Steven Obeegadoo devait relever que “Pravind Jugnauth ek so lekip, seki zot dir zot fer”.


Pour sa part, Ivan Collendavelloo a lancé un appel aux militants du MMM de rejoindre l’Alliance Morisien, comme l’ont fait Alan Ganoo, Steven Obeegadoo et lui-même.

“Nou gagn drwa kone kot to’nn gagn Rs 10 M ek ki to’nn fer ar li”, a lancé le leader du ML concernant le financement politique du MMM.