« Nou rasir piblik ki pa pou ena okenn cover-up », a affirmé le DCP Jhugroo par rapport à l’enquête initiée sur le cas de brutalité policière alléguée à l’encontre de deux habitants de Résidence Vallijee.

Lors du point de presse du National Communication Committee, le jeudi 26 mars, le DCP devait parler de « transparence » dans cette investigation.

Il a, cependant, appelé à la collaboration de la population car, dit-il, « ena bann polisie gagn kout delo bwi e pe avoy kiksoz lor zot ».

« La majorité des policiers accomplissent un bon travail », a-t-il relevé.

Il a, d’autre part, averti contre les vidéos « manipulées » qui font état d’affaires intervenues « dans d’autres pays ». A cet effet, il a indiqué que deux nouvelles arrestations ont eu lieu pour diffusion de Fake News.

Par ailleurs, le DCP a indiqué que 175 personnes ont été verbalisées pour « Breach of Curfew Orders », dont à Rodrigues. Plusieurs de ces cas ont été relevés dans le Nord et l’Est de Maurice.