ENTRAÎNEUR ALAIN PERDRAU : Black Tractor montera encore en puissance, selon Kersley Ramsamy

Sans vouloir faire peur à ses futurs concurrents, Kersley Ramsamy est très confiant que Black Tractor progressera davantage et « montera encore en puissance. » Il revient sur la 24e journée, qui a été l’occasion de signer sa 9e victoire de la saison. Cette cravache de 24 ans totalise neuf victoires en 70 montes. Actuellement 8e au classement, il pense pouvoir finir parmi les six premiers. « Je n’ai pas d’objectif précis, sinon de ramener un maximum de gagnants. Je dédie cette victoire à Alain Perdrau en lui souhaitant un prompt rétablissement. »,
Il se réjouit encore de son succès avec Black Tractor, qui a du coup dépassé la barre de Rs 1 million en termes de prix. « Il a un gros potentiel. Il va s’améliorer davantage et sera plus percutant », pense le cavalier fétiche de Black Tractor, avec lequel il a remporté trois succès sur trois avant d’ajouter : « Samedi, il a eu une course facile et selon son racing pattern, une fois aux avant-postes, il est très difficile à remonter. » Après avoir bien sauté, le hongre bai de 5 ans a pris les affaires en main pour tenir jusqu’au bout avec brio.
À la question de savoir si le retrait de The Tripster a eu un effet favorable sur la course de Black Tractor, Ramsamy est catégorique. « Au mieux il aurait fait la course à l’avant ou couru en dehors de mon cheval. Rien de plus. Notre victoire était presque une certitude », insiste cet habitant de Chemin Grenier. Il a tenu à saluer les propriétaires de Black Tractor, les Perdrau, père et fils, les palefreniers de l’entraînement, le Mauritius Turf Club et ses parents.
Commentant ses trois autres montes du 24e acte, le jeune homme trouve que New Golden Age, battu de plus de 6 longueurs dans la course inaugurale, est encore immature, mais semble apprendre assez vite et devrait mieux faire « avec un couloir intérieur, toujours sur sprint. » Il pense qu’il a les moyens de débloquer son compteur cette saison. « Il doit aussi gagner en volume et confiance. Grandir quoi ! »
Ramsamy s’est aussi dit « satisfait de la course de Schachar, malgré un parcours chaotique. » Effectivement, l’alezan a mal sauté et a heurté Do Be Snappy, éventuel lauréat de cette course disputée sur 1500m. Par la suite, sa selle s’est déplacée et il n’a pas eu une course de tout repos. « Mais il est bien revenu pour compléter le quarté. Donc, il a un bon moral ce Schachar », juge-t-il.
Enfin, Kersley Ramsamy est d’opinion que « Varational sera plus compétitif quand il courra caché et, donc, avec une ligne intérieure. » Il a fait ressortir que ce fils de Var a sauté du 10e couloir. Par la suite, il fut condamné à courir en épaisseur, y laissant ainsi des forces. Il a aussi perdu un fer durant la course. Le sujet du yard Perdrau a fini 7e, à 4 longueurs de Political Power, dans la course de clôture.


Ramsamy remercie Sola
Dans ses moments de réussite, Kersley Ramsamy n’oublie pas son ami Vikram Sola, qu’il considère même comme son frère. « Je saisis l’occasion que me donne Turf Magazine pour remercier Vikram Sola, à qui je dois beaucoup. J’habite Chemin Grenier. Sola réside à Rivière du Poste. Comme je n’ai pas de voiture, c’est lui qui me véhicule chaque jour, soit six fois sur sept, pour les entraînements et les journées des courses. »