ENTRAÎNEUR GILBERT ROUSSET : Dawn Raid, quelle ascension !

Dawn Raid, cheval qui avait débuté en B41 et qui a remporté sa première victoire en B36, a enlevé une épreuve de Groupe 2 (55 +) samedi dernier. Qui l’eut cru ? Pourtant, c’est le parcours réalisé par cet élément de Gilbert Rousset. Et il n’est pas le premier ni le dernier. Celui qui reste en tête est Intercontinental, mais il y en a eu d’autres.
Dawn Raid avait été acquis pour grimper les échelons. Le cheval n’a pas été castré à son arrivée à Maurice et a pris du temps pour retrouver ses automatismes et confirmer tout le bien que son entourage pensait de lui. Il a débuté en compétition le 18 juin 2016 dans une épreuve de B41 et s’était retrouvé à plus de 5L du vainqueur. Son Merit Rating avait été converti en un Rating local de 39, mais il s’est retrouvé au niveau de 36 après ses quatre premières tentatives infructueuses.
D’emblée, son entraîneur devait faire ressortir que le cheval ne s’était pas encore adapté aux conditions locales. Il transpirait beaucoup dans le rond des présentations et perdait ainsi une bonne partie de ses moyens. De plus, il avait tendance à perdre du poids entre deux courses.
Une petite amélioration devait être notée à sa deuxième tentative, mais il ne l’avait pas confirmée. Il a fallu attendre sa cinquième tentative pour le voir passer le but en premier. Un succès signé plutôt difficilement. Il aurait pu enregistrer un doublé dans la foulée si son jockey d’alors, Bernard Fayd’herbe, l’avait piloté comme il se devait. On ne pouvait pas pressentir que Dawn Raid serait devenu ce qu’il est maintenant, d’autant que lors de sa dernière tentative 2016, il n’a pas d’excuse pour expliquer sa défaite.
Cependant, 2017 a démarré sous de bons auspices, avec une victoire d’entrée en B41. Ayant désormais une valeur de 45, il est aligné en B46. Toutefois, force est de constater que les circonstances n’ont pas été en sa faveur lors des sixième et neuvième journées, faute de rythme. Son entourage prend alors la décision de le rallonger sur 1600m, un parcours sur lequel il a écrasé ses adversaires du jour. Confié à Nishal Teeha sur 1650m le 1er juillet, il a récidivé en démontrant beaucoup de courage.
Toutefois, le meilleur était encore à venir. Après un raté sur 2100m face à Trackmaster, il est revenu à la charge un mois après sur 2200m pour triompher au courage avec 60 kg sur le dos. S’ensuit son engagement dans The MTC 175th Anniversary Cup où, il est bon de souligner, il n’était pas donné comme une première chance, d’où son handicap de 52 kg qui faisait de lui le poids léger de la course.
Mais comme c’est souvent le cas, une victoire dépend des circonstances. Nous faisions partie de ceux qui avaient émis des doutes sur la tenue de Dawn Raid, surtout qu’on s’attendait que l’épreuve soit courue sur des bases élevées. La course ayant été réduite à un sprint et comme Dawn Raid était mieux placé que les autres finisseurs, cela a fait qu’il les a laissés sur place avant de facilement contenir leur retour.
Au final, Dawn Raid se retrouve avec une valeur de 64, alors qu’il avait chuté à 36 après ses quatre premières tentatives au Champ de Mars.