ENTRAÎNEUR GILBERT ROUSSET : Donovan Dillon positif malgré quatre 2es places

Donovan Dillon n’avait pas perdu son sourire bon enfant samedi après-midi à sa sortie de la jockeys’ room. « I bagged a winner and can’t rely on buts and ifs… » Pour la petite histoire, lors de ses cinq autres montes, il a fini quatre fois deuxième et une fois troisième. Le titulaire du yard Rousset a gagné une place au classement des jockeys, passant du 15e au 14e rang, aux dépens de Yashin Emamdee, bredouille samedi dernier.
Il a été exact au rendez-vous avec Lee’s Star, le grand favori de The CTS/KUDA Insurance Trophy. « Il a été impressionnant. J’étais confiant qu’il gagnerait avec aisance et la course a été courue plus ou moins selon nos attentes. » Effectivement, Lee’s Star a eu une course limpide et une fois sollicité, il a sorti un joli coup des reins pour surclasser un champ a priori peu compétitif. Ce qui fait que son jockey a trouvé que « he won well in hand. »
La journée de la cravache sud-africaine a débuté dans la deuxième épreuve, avec Aspara, arrivé 3e derrière les deux meilleurs chevaux de la course, soit Ocean Drive South et Sierra Redwood. Une performance encourageante selon Dillon. « Aspara a couru sa meilleure course à ce jour sans les œillères. Il était plus détendu et m’a laissé une bonne impression. Il peut aussi switch on and switch off. Ce qui est un atout pour le sprinter qu’il est. » Selon Dillon, ce fils de Western Winter ne tardera pas à triompher dans un proche avenir.
Mis à part Lee’s Star et Aspara, le jockey était également en action dans quatre autres courses samedi. Curieusement, à chaque fois, ses montures sont tombées sur plus forts. À commencer par le courageux Argun dans la cinquième épreuve, qui n’a rien pu contre le turbo du yard Perdrau, Black Tractor. « Sa mauvaise ligne et le fait qu’il a versé sous pression ne nous ont pas aidés. Mais de toute façon, il n’aurait pas battu le cheval de l’entraînement Alain Perdrau », reconnaît-il. À une question de Turf Magazine sur le retrait d’Argo Solo et les possibles effets sur la course, Dillon préfère ne pas s’aventurer à des hypothèses.
The Brass Bell rattrapé au finish
Par ailleurs, Prince of Thieves n’a pas démérité, mais est tombé face à un colosse du sprint. « Je suis très content de sa performance à ce niveau. » Il y a de quoi, car avec 58 kg, soit à poids égal, le produit de Rebel King et de Sylvan Forest n’a été battu que par Beat The Retreat, redoutable sprinter du yard Merven. Même si la tactique de Mootahadee semble avoir été favorable au cheval d’Imran Chisty, selon notre appréciation, Donovan Dillon ne nous contredit pas pour autant. « Prince of Thieves a mal sauté et a dû refaire du terrain graduellement. Mais Beat The Retreat était trop fort et n’aurait en aucun cas été battu. »
Engagé sur Top Of The Rock dans la 7e course, ce grand fan de Manchester United a dû se contenter, pour la 3e fois d’affilée, du premier accessit. Une nouvelle fois, il concède que sa monture n’aurait jamais pu battre Charleston Hero. Pour cause, ce dernier a survolé The Racing Association Trophy, devançant le cheval de Dillon par plus de six longueurs. « Il n’a pas démérité dans un champ compétitif comme celui-là. Mais que pouvions-nous faire contre le cheval de Ryan Wiggins ? » se demande-t-il avec un sourire qui dit tout.
Si au cours de la journée il peut avoir un petit regret, c’est bien la défaite de The Brass Bell face à Political Power dans The Mirabeau Cup. « Sur le coup j’étais un peu déçu. Mais The Brass Bell continue son apprentissage. Les œillères l’ont aidé, mais il s’est montré distrait. Il a eu peur de la cravache de Brad Pengelly, qui pilotait Captain’s Chronicle et, alors que je pensais qu’il irait tout droit, il a versé à l’extérieur quand je lui ai donné un coup de cravache. Political Power en a profité pour revenir très fort. Je m’attends qu’il coure aussi bien la prochaine fois, sans toutefois se montrer distrait. »
Donovan Dillon trouve qu’il n’a pas si mal fait avec six victoires depuis qu’il monte au Champ de Mars. Il avoue qu’avec un peu plus de réussite, son score aurait été plus important et il espère pouvoir ramener d’autres succès avant la fin de la saison.