Le jockey Imran Chisty a affiché une forme étincelante lors de la journée dominicale. Sur les quatre montes de l’entraînement Patrick Merven, il a ramené un triplé, soit avec Seven League Boots, Ice Run et Jullidar, et a terminé troisième sur Gold Medalist. Son seul non-placé a été Disco Al (Gujadhur), qui a couru en dessous des attentes dans le Maiden. Vraisemblablement, l’originaire de la Grande Péninsule avait mangé du lion dimanche dernier.
À sa sortie de la salle des jockeys, sa bonne humeur habituelle avait une valeur ajoutée. « Avec une compétition serrée et surtout le fait que je n’ai pas les meilleures montes, c’est vraiment super de ramener trois vainqueurs. » Cela, pour le grand bonheur de son entourage, dont Camille Merven, qui a jubilé à chaque sortie en piste.
Chisty a effectué un début tonitruant, en conduisant Seven League Boots à bon port dans la deuxième course, longue de 2100m. « À sa dernière sortie, il avait été incommodé en ligne droite sur un terrain détrempé. Il a gardé sa bonne condition et a été plus à l’aise dimanche sans les oeillères », estime le cavalier indien. Une fois que le hongre bai de 5 ans a surmonté le handicap de sa septième ligne pour diriger la course, il a réduit le pas, s’assurant d’endormir l’opposition, avant de sprinter à 350m du but.
« Heureusement que ma monture est restée collée aux barres au dernier tournant, alors qu’Emaar est parti au milieu de la piste. Sinon, il aurait pu me rattraper », juge le titulaire du yard Patrick Merven. Seven League Boots était offert à la cote généreuse de 11 contre 1.
Ice Run gagnera encore
Aux dires de Chisty, la victoire d’Ice Run en appellera d’autres. « Il avait couru en progrès à sa dernière sortie. Comme Rob’s Jewel est difficile à rattraper quand il est seul devant, on a décidé de lui mener la vie dure (rires), d’autant qu’Ice Run partait d’une meilleure ligne. Tactiquement, le coup a été très bien joué. » Car Ice Run n’a pas seulement enlevé la septième course, mais il s’est assuré de faire chuter le favori, que pilotait Swapneel Rama. Comme l’alezan Ice Run est encore jeune, Chisty est d’avis qu’il devrait ramener une ou deux victoires cette saison. Ce cheval est donc à suivre.
Quelle fin de course que celle réalisée par Jullidar, offert à 4/1, dans la 8e épreuve au programme ! Victorieux sur 1850m à sa dernière sortie, sa tâche s’annonçait plus difficile sur 1500m. Mais la monture de Chisty, dernière dans le parcours, a terminé à la vitesse du vent pour souffler la victoire à Craftsman, extrême outsider à 34/1. « C’est un cheval courageux qui affectionne une course rapide et qui adore courir détendu. Il devait courir dans la première course avec le top-weight. Mais on l’a aligné sur les 1500m et j’avais dit au patron que j’allais le laisser courir détendu, pour terminer fort. » Et dire que Craftsman pensait avoir fait le plus difficile en pointant le nez à la fenêtre. « Les courses sont ainsi faites et moi je monte tous mes chevaux pour gagner. »
Commentant la contre-performance de Disco Al dans le Maiden, Imran Chisty dira que celui-ci ne possède pas la classe d’un Enaad. « Enaad, comme je l’ai déjà dit après sa course dans le Barbé, est un très bon stayer. Il est d’une classe au-dessus. Quant à Disco Al, il sera à suivre dans un lot moins compétitif. » Le jockey avoue toutefois qu’il a savouré ce Maiden, « remporté par un grand cheval. » Quant à Gold Medalist, qui a couru muni d’oeillères pour la première fois, Imran Chisty est d’avis qu’il est encore immature. « Il s’est montré ardent en descente et il mérite d’être revu. »
Abordant sa saison 2017, il est d’avis qu’il ne se soucie guère du classement, même s’il passe de la 13e à la 6e place. « Pour moi, l’objectif reste de remporter un maximum de courses afin de rendre heureux le public, les propriétaires et la direction de mon écurie. » À faire ressortir qu’il a écopé d’une amende de Rs 20 000 sur Seven League Boots pour avoir trop réduit le pas aux 1800m, gênant Prince Ariano et Emaar. « I take the penalty in all fairness », lance-t-il.