ENTRAÎNEUR RICKY MAINGARD : I'm excited to ride in the Maiden Cup, a déclaré Brad Pengelly

Première monte, première victoire. C'est le petit exploit réalisé samedi dernier par une nouvelle cravache. Nous parlons bien évidemment de Bradley Pengelly, le nouveau jockey de l’entraînement Maingard. Il n’a pas tardé à faire sentir sa présence en menant  Skip The Red à la victoire, comme l'avait fait avant lui Muzi Yeni.
C’est alors qu’il attendait d’être reçu par son employeur, Ricky Maingard, mardi matin, que Turf Magazine a abordé le cavalier originaire de Brisbane. D'un ton amical, il a bienveillamment abordé sa première journée au Champ de Mars. « I am glad to be here, happy to bag a winner already and excited to ride in the Maiden Cup », a démarré celui qui célébrera ses 40 ans le 13 août 2017.
Recommandé par deux grosses pointures, soit Jeffrey Lloyd et Robbie Fradd, tous deux ayant jadis évolué au Champ de Mars et aussi pour le compte de Ricky Maingard en Afrique du Sud, Bradley Thomas Pengelly n’a pas hésité à tenter l’aventure. « Maurice est réputée pour ses courses. D’ailleurs, c’est ce que disaient les confrères jockeys quand ils reviennent de chez vous », soutient t-il. Ainsi, dit-il, dès qu'il a posé les pieds à Maurice, il a ressenti qu'il allait bien s'y sentir.
Brad Pengelly n’a pas pris trop du temps pour trouver ses repères. « The boss detailed everything to me, namely the traps not to fall into on this tricky track with its sharp turns and a tough uphill », a soutenu cet admirateur de Brisbane Brokers FC. « Skip The Red est un cheval généreux et qui réagit avec promptitude. La course était lancée et ma monture courait à son aise. Sauf qu’en ligne droite, je croyais qu’un des adversaires (Ndlr: Shreya’s Star), allait demeurer sur les barres. Après m’y être engagé, j’ai dû reprendre Skip The Red pour passer à l’intérieur », explique notre homme. Il est d’avis que le produit de Gimmethegreenlight et de Peonie Paradise gagnera encore et devrait progresser au niveau du rating.
Le Maiden en ligne de mire
Abordant ses autres montes, l'Australien trouve que Nadas, arrivé 5e, à 7 longueurs de Charlestone Hero dans la 3e course, fera mieux avec une ligne intérieure. « He will do much better, with an inside draw ». S’il dit qu’il cherche encore à comprendre Phiri E Kwatile, battu à plate couture (Ndlr: le cheval a saigné des deux narines), en revanche il est d’avis que Redwood Valley aurait probablement gagné, s’il n’était pas gêné en ligne droite. « Il a bien couru. Mais a tardé à trouver le passage, alors que le vainqueur Top of The Rock, n’a pas craqué », raisonne Brad.
Concernant ses visées pour le  reste de la saison, Brad Pengelly veut bien se défendre et montrer ce dont il est capable. Il dit que son écurie possède des chevaux valables. Il trouve que Parachute Man est un cheval costaud et imposant. « I’m a bit excited to ride in the  Maiden Cup and hopefully , win the mythical Mauritian Derby, in the terrific atmosphere ». Ainsi, dès ce samedi, il sera associé à ce crack pour ce qui pourrait être une association très fructueuse.


Jockey’s factfile
Nom: Bradley Thomas Pengelly
Sobriquet: Brad
Date de naissance: 13/08/1977
Situation de famille: Célibataire
Poids de forme: 57 kg
A monté: En Australie, Macau et Malaisie.
Nombre des victoires: Plus de 1100
Dernier vainqueur: Skip The Red
Une victoire inoubliable: Avec Heart of The City lors du ‘Magic Million Gold Coast 3-years old classic’.
Meilleur cheval piloté: Fiorente
Sports favoris:  Rugby
Superstitieux: Non
Chiffre fétiche: 13
Jockey préféré: Patrick Payne