ENTRAÎNEUR SIMON JONES : Girish Goomany, la force tranquille

Mine de rien, Girish Goomany continue son petit bonhomme de chemin et il a, samedi dernier, inscrit sa neuvième victoire 2017. Il se positionne à cinq longueurs de Jeanot Bardottier dans la course au titre de meilleur jockey mauricien cette saison. Il a permis à Do Be Snappy de ramener sa deuxième victoire à l’issue d’une belle empoignade en ligne droite avec Imran Chisty, qui était, lui, en selle sur le gris Sir Earl Grey.
Do Be Snappy, rappelons-le, avait été battu de peu par Silver Snaffles à sa dernière sortie. L’entraîneur Simon Jones, qui avait trouvé que son protégé avait suivi de trop loin la dernière fois, a décidé de lui faire porter des œillères. Une décision qui lui a donné raison.
« Sur le papier, on lui accordait une bonne chance de vaincre, d’autant qu’il se trouvait dans une bonne condition physique. Il n’avait pas été ridicule à sa dernière sortie, où il avait été malchanceux en ligne droite. Je craignais quelque peu les 1500m, mais on avait décidé de le munir d’œillères pour suivre de plus près en one off. Le cheval s’est bien détendu par la suite et, quand je lui ai demandé l’ultime effort au dernier tournant, il a bien accéléré avant de résister au retour de Sir Earl Grey », a déclaré Girish Goomany.
« Je pense que Do Be Snappy a besoin de plus de distance pour s’exprimer. Le parcours du jour était un tantinet court pour ses aptitudes et il demeure à suivre la prochaine fois face à pareille opposition, et ce, sur une distance rallongée. Quand j’ai vu la fulgurante remontée de Sir Earl Grey à mi-ligne droite, j’étais quelque peu inquiet, mais mon cheval a répondu favorablement à mes sollicitations pour lui résister. »
Girish Goomany était aussi en selle sur quatre représentants de l’entraîneur Simon Jones, de qui il obtient des montes, lui qui évolue toujours en freelance. « Suzie’s Arrow a fait une bonne course de rentrée après une longue absence. C’est un cheval qui possède un bon potentiel et qui va certainement progresser avec une course dans les jambes, et ce, sur un parcours rallongé. Red China, lui, a une nouvelle fois joué de malchance, tirant une mauvaise ligne au départ. Avec la présence de plusieurs chevaux rapides à son intérieur, il n’a pu adopter sa tactique favorite. C’est un coursier honnête qui devrait mieux faire avec une meilleure ligne la prochaine fois, alors qu’Antwerp a trouvé le parcours trop long pour ses aptitudes. Il a été une petite déception. Euroklidon, quant à lui, avait besoin de cette mise en jambes après un long repos. Il devrait être plus compétitif la prochaine fois. »
Simon Jones se dit aussi très heureux d’épingler sa sixième victoire de la saison. « Do Be Snappy était notre meilleure chance sur le papier. Notre plan était de suivre de plus près cette fois-ci avec les œillères, car il aurait gagné s’il n’avait pas été gêné à sa sortie précédente. Le port de ce harnachement a fait qu'il s’est montré plus concentré et a pu suivre de plus près. Ce qui fait qu’il n’est pas arrivé tardivement, comme cela avait été le cas lors de la 21e journée face à Silver Snaffles. On est ravis de sa performance. »