Nombreuses étaient les entrepreneures à participer à cet atelier de travail

Internet joue un rôle primordial dans la promotion de l’entrepreneuriat chez les femmes. C’est ce qu’a déclaré le ministre du Commerce, Sunil Bholah, lors d’un atelier de travail, intitulé Entrepreneurship Expresso et organisé à l’intention des femmes entrepreneures, à Ébène. Profitant de l’occasion, le ministre a annoncé le lancement de la version Beta de 
SME NET et a souligné l’importance de rendre les femmes entrepreneures « plus visibles » sur le marché.

« Nous ne devrions pas ignorer le potentiel de l’Internet, qui ouvre de nouvelles possibilités de réseautage entrepreneurial, éliminant les contraintes sociales temporelles, géographiques et sexo-spécifiques qui, dans de nombreux cas, limitent l’accès des femmes à l’information et aux ressources. C’est pourquoi je suis fier aujourd’hui d’annoncer le lancement de la version Beta de SME NET, une application mobile qui est un portail de connaissances fournissant de l’information à valeur ajoutée aux entrepreneurs. C’est une application dont vous serez les premiers utilisateurs privilégiés.

C’est une occasion en or pour toutes les personnes présentes aujourd’hui d’assurer la continuité du chantier démarré », explique Sunil Bholah. Il ajoute que l’Entrepreneurship Expresso vise à rendre « plus visibles » les femmes entrepreneures, surtout les propriétaires possédant des “micro businesses”. « Il y a un grand nombre de femmes qui ont des microcommerces et qui ne sont pas visibles. Par conséquent, elles font partie du secteur informel. J’invite ces femmes à intégrer le secteur formel, où elles bénéficieront d’un encadrement et du soutien de SME Mauritius. Au gouvernement, nous sommes d’avis que les femmes ont d’énormes potentiels pour démarrer un petit commerce, qui pourra par la suite grandir. De plus, les femmes entrepreneures possèdent une détermination pour réussir », avance-t-il.

Selon le ministre du Commerce, cet atelier a aussi été l’occasion pour des femmes, qui ont goûté à la réussite dans ce secteur, de venir témoigner sur leur parcours et ainsi être un modèle pour les autres. « Ces femmes sont venues partager leur expérience avec les participantes. Elles ont aussi accepté d’agir comme modèle et “mentors” pour encourager les femmes entrepreneures à agrandir leurs commerces », dit-il.