Le secrétaire général du Fonds français pour l’Environnement mondial (FFEM), François-Xavier Duporge, et la chef de projet Janique Etienne étaient à Maurice du 14 au 17 décembre afin de rencontrer les interlocuteurs mauriciens et suivre l’état d’avancement du projet régional sur la Gestion durable des zones côtières des pays de l’océan Indien (GDZC) qu’elle soutient à hauteur de 1,2 M d’euros. ?Ce projet, porté par la Commission de l’océan Indien, a pour objectifs de consolider, capitaliser et diffuser les démarches et bonnes pratiques validées par l’expérience de terrain dans les domaines de la Gestion intégrée de la zone côtière (GIZC) et de la protection de la biodiversité marine et côtière, en s’appuyant sur des partenariats actifs d’acteurs locaux et régionaux. Le projet GIZC est mis en oeuvre sur trois sites pilotes, à savoir à Mohéli (Union des Comores), à Rodrigues et à Sainte Marie (Madagascar). ?Ces appuis aux innovations locales et partenariales ont déjà des effets positifs observables sur plusieurs aspects, tels l’émergence d’une gestion intégrée des zones côtières, la mise en commun des compétences, des expériences, des connaissances et des outils développés dans la région, mais aussi la mise en réseau des acteurs et le renforcement de la coopération entre les partenaires régionaux. Cette mission s’est clôturée par un séminaire sur « la gestion des écosystèmes et le climat », où étaient réunis les autorités, les Ong et le secteur privé.