Ernie devrait reproduire la même forme démontrée à l’entraînement

Un sprint royal se précise à l’horizon sur 990m. La ligne est d’une importance capitale sur ce genre de parcours. Néanmoins, on prend le risque de désigner un cheval qui n’a pas été particulièrement gâté par le tirage au sort des lignes. Il s’agit d’Ernie, qui avait dominé ses sujets au cours de la première partie de la saison 2017. De par sa forme affichée à l’entraînement, il sera un rude os à croquer pour ses adversaires.

Ce qui est intéressant, c’est de savoir qui dirigera les opérations. La ligne favorise le poids léger Step To Fame vis-à-vis de Nordic Warrior qui, il faut le souligner, a été délaissé par Derreck David, qui a opté pour le nouveau Captain Swarovski. On peut prévoir que le numéro 2 d’Alain Perdrau fera tout pour ne pas laisser le champ libre au représentant de Shirish Narang. Ces deux chevaux devraient en principe s’effacer dans l’emballage final. Nottinghamshire pourrait aussi se mettre de la partie. Mais si jamais il se fait prendre de vitesse, son jockey devra faire le bon choix pour qu’il conserve toutes ses chances.

Une épreuve lancée sur des bases élevées s’annonce comme la plus probable. Derrière, il sera surtout question de bien se placer. Et là, Charles Lytton peut s’approprier le box seat, à la faveur de sa première ligne. Toutefois, ce n’est pas certain étant donné qu’il n’est pas nécessairement véloce au départ. Toutefois, il aura intérêt à conserver l’avantage de la corde, ayant parfois tendance à verser à l’intérieur en fin de parcours. L’engagement de ce cheval surprend sur la distance du jour surprend quelque peu car il s’est surtout illustré à partir de 1365m à Maurice, alors qu’il s’était avéré un spécialiste des 1400m en Afrique du Sud. À l’entraînement, il a donné entière satisfaction et il semblerait que son entourage ait visé cette course comme un retour en compétition car il avait la possibilité de courir la semaine dernière. Sa candidature doit être prise au sérieux.

Il y a le courageux Tandragee qu’il faudra inclure dans toutes les combinaisons. Ce vieux de la vieille est resplendissant de santé au vu de ses galops effectués au training. Il ne devrait aussi pas être trop mal placé dans le parcours. À son jockey de choisir le bon dos qui pourra l’emmener le plus loin possible avant la ligne droite finale. Notre favori Ernie a aussi affiché ses prétentions à l’entraînement. Il était déjà dans une belle forme il y a quelques jours et il n’a fait que parfaire sa condition cette semaine. On connaît sa pointe de vitesse finale dévastatrice et, s’il ne rencontre pas de problème de trafic dû à sa mauvaise position au départ, on ne voit pas pourquoi il ne pourrait pas mettre tout le monde d’accord.

Comme outsider, le choix s’est porté sur Psycho Syd, qui vient d’un établissement dont les chevaux sont bien dans leur peau en ce début de saison. Il lui faudra d’abord ne pas être trop distancé dans la première partie du parcours et il pourra miser sur sa belle accélération pour faire partie du quarté. Quant au choix de Derreck David, Captain Swarovski, on sait qu’il est un pur sprinter. Il avait été contraint à faire les extérieurs dans la Duchesse et, s’il revient après deux semaines seulement, c’est qu’il a bien pris cette course et que son entraîneur croit en ses chances. Pour notre part, on trouve qu’il est peut-être un peu trop tôt pour qu’il se mesure aux anciens, surtout qu’à ce stade de la saison Ernie est peut-être meilleur que Baritone, le vainqueur de la Duchesse. Il pourrait se satisfaire d’une place en fin de combinaison.