La Canadian Trade Commissioner, Nuala Lawlor : « Plusieurs opportunités de carrière pour les jeunes Mauriciens »

Les deux Salons de l’Étudiant de l’Overseas Education Centre (OVEC) tenus à la MCB et à Bagatelle ont permis à plusieurs jeunes de postuler pour des études dans une université étrangère. Plus d’une vingtaine d’institutions canadiennes étaient présentes et une fois de plus l’on note un engouement pour cette destination qui offre diverses opportunités de carrière aux jeunes diplômés. Présente au premier salon à la MCB, la Canadian Trade Commissioner Nuala Lawlor a exprimé son souhait de renforcer le partenariat à Maurice dans le domaine de l’Éducation. Plus d’une centaine de jeunes partent chaque année pour des études au Canada.

A ce jour, le Canada compte plus de 800 étudiants mauriciens, devançant ainsi l’Angleterre et la France qui étaient autrefois les destinations privilégiées des Mauriciens pour des études supérieures. Ce choix s’explique par le fait que ces jeunes ont l’opportunité d’obtenir un permis de résidence et de travail après leurs études. De plus, la majorité des institutions proposent le coop, un programme travail-étude en alternance qui permet aux étudiants de nouer des contacts avec des firmes connues. « Les programmes proposés par les établissements d’enseignement supérieur sont ceux qui offrent les meilleures occasions d’emploi. Les étudiants bénéficient durant leurs études du coop programme qui est une excellente possibilité d’insertion professionnelle qui leur permette d’acquérir une expérience de travail des plus enrichissantes », explique la Trade Commissioner. Le salon de l’OVEC accueille plusieurs institutions du Canada : entre autres, la MacEwan University, Edmonton, de la province d’Alberta ; la Vancouver Island University ; l’University of Canada West ; la Thompson Rivers University ; le Columbia College ; le North Island College ; la New Brunswick University ; le Fanshawe College, le Durham College de l’Ontario ; Tourism Studies Canada, et l’Université de Ste Anne, qui prodigue des cours en langue française.

Parmi celles présentes pour la première fois, l’on retrouve St Lawrence College, Acadia University, York University, Carleton university, Brock University et Everest Institute. Lors de ces deux rencontres, les jeunes ont eu l’opportunité de postuler pour une place ainsi que pour des bourses. Les Salon de l’Étudiant a également vu la présence de plusieurs lauréats de la cuvée 2016 qui tentent leur chance de décrocher une bourse complète auprès de certaines universités. « La bourse d’Etat n’est pas suffisante pour couvrir les études à l’étranger principalement dans certaines universités de renom », disent-ils.