« Agalega est en train de devenir un porte-avions », a constaté le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, à l’issue d’une réunion de l’exécutif de son parti hier. « On peut être pour, on peut être contre, mais la vérité doit primer. Le gouvernement doit dire toute la vérité aux Mauriciens », a-t-il encore estimé.

Le leader de l’opposition a observé que Agalega disposera d’une piste d’atterrissage longue de trois kilomètres pour des avions militaires. « Ce qui est inquiétant, c’est de savoir ce qui se passera en cas de conflits ? Qu’est-ce qui a été prévu pour la protection de la population dans l’éventualité où ce porte-avions, utilisé par une puissance étrangère, subit des attaques ? En vérité, il n’y aura aucune différence entre Diego Garcia et Agalega.

J’aurais dit la même chose si l’île hébergerait des avions militaires chinois, américains ou français », a lancé Xavier-Luc Duval.

La réunion d’hier a permis de passer en revue la récente tournée d’une délégation du PMSD à Rodrigues, la violation des droits de l’homme dans les prisons et la question du cannabis, sujets qui, selon Xavier-Luc Duval, seront abordés lors d’une conférence de presse samedi.