Andrew Bainbridge et Kee Chong Li Kwong Wing, respectivement CEO et président du conseil d’administration du groupe SBM Holdings Ltd.
  • Expansion en Inde et au Kenya : potentiel significatif sur le long terme

L’exercice financier 2017 s’est soldé par des profits après impôt de l’ordre de Rs 2,6 milliards pour le groupe SBM Holdings Ltd, soit une progression d’environ 11,5% comparativement aux bénéfices nets enregistrés en 2016 (Rs 2,3 milliards). C’est ce qu’indiquent les comptes du groupe bancaire pour l’année écoulée et approuvés hier par le conseil d’administration.

Dans ses commentaires accompagnant les résultats de 2017, le conseil d’administration explique que cette croissance des profits nets est attribuable dans une grande mesure à l’augmentation des revenus nets d’intérêts (le montant est passé de Rs 4,4 milliards à Rs 4,8 milliards) et aux transactions sur les produits financiers, celles-ci rapportant Rs 516,5 millions l’année dernière alors qu’en 2016 des pertes de Rs 25,1 millions avaient été comptabilisées. Cependant, la performance de 2017 a été en partie mitigée par une progression des dépenses hors intérêts (celles-ci passant de Rs 2,7 milliards à Rs 3,4 milliards) et des provisions plus importantes sous l’item “Net impairment loss on financial assets” (Rs 1,1 milliard en 2017, contre Rs 716,9 millions en 2016.).

S’expliquant sur la hausse des revenus nets d’intérêts, le conseil d’administration fait obverser qu’elle découle, entre autres, de l’augmentation du portefeuille des crédits, dont la valeur s’élevait à Rs 103,1 milliards fin décembre 2017, contre Rs 71,6 milliards à pareille date en 2016. Le groupe bancaire a pu également contenir la montée des dépenses sous forme d’intérêts (de Rs 1,9 milliard à Rs 2,2 milliards) du fait, précise-t-on, que la croissance des dépôts reposait principalement sur des “low cost savings and current accounts”. À noter que les dépôts des clients ont fait un bond, se chiffrant à Rs 144,9 milliards fin décembre 2017, contre Rs 109,2 milliards à la même période de 2016.

Le rapport du conseil d’administration fait également état d’une augmentation des revenus hors intérêts, expliquée par des rentrées plus conséquentes provenant des transactions en devises et des frais et commissions plus importantes associés à la croissance des crédits. Le groupe annonce par ailleurs qu’il a été pénalisé par des « high impairment losses from its legacy Indian portfolio » et qu’il a terminé le dernier exercice financier avec un ratio coûts-revenus de 44,75%.

La SBM Holdings Ltd affichait à la fin de l’année dernière un bilan de l’ordre de Rs 194 milliards, soit une croissance annuelle de 32,1%. « This increase is mainly due to net loans and advances rising by 43.98% as well as growth in liquid assets of MUR 14.15 billion », souligne la direction alors que l’acquisition de la Fidelity Bank au Kenya a contribué pour 7,05% à la croissance des actifs. Le ratio d’adéquation du capital du groupe bancaire s’est replié en 2017, passant de 25,7% à près de 20%.

Parlant des perspectives, le conseil d’administration relève dans son rapport qu’avec l’amélioration de la situation économique mondiale, la situation dans les pays où le groupe a des opérations est plutôt favorable, ce qui devrait soutenir la croissance des activités. « In Mauritius, our focus will continue to be on improving service and enhancing efficiency, notably through judicious channel management », fait-on ressortir. Le groupe va élargir sa panoplie de solutions financières pour satisfaire les besoins des clients tout en mettant l’accent sur une gestion rigoureuse des risques.

Les initiatives en faveur d’une expansion des activités en Inde et au Kenya vont se poursuivre en 2018. Ces marchés représentent un potentiel significatif sur le long terme et des synergies peuvent être développées avec les opérations existantes. Cependant, la direction de la SBM Holdings Ltd reconnaît que les retours sur investissements dans ces marchés seront plus faibles dans le court terme vu que le groupe doit y renforcer ses capacités. « The Group is continuing its expansion strategy and we are confident that its performance will continue to improve », ajoute la direction.