Mauritius Union Assurance (MUA) a lancé officiellement, mercredi dernier à l’hôtel Méridien Barbarons, sa nouvelle branche seychelloise. L’arrivée de MUA Seychelles a été saluée par le gouverneur de la Banque centrale des Seychelles, Pierre Laporte qui a parlé d’étape importante dans le développement du secteur des assurances dans l’archipel.
C’est devant un parterre d’invités composé de représentants de la communautés des affaires des Seychelles, que Kris Lutchmeenaraidoo, chief executive officer du groupe MUA, a, dans son allocution de bienvenue, fait l’historique de l’installation de la nouvelle branche seychelloise, notamment dans le sillage de l’acquisition de la Prudence Mauricienne par la Mauritius Union en 2010. Un communiqué émis par le groupe mauricien indique que Kris Lutchmeenaraidoo a réitéré la volonté de MUA Seychelles d’apporter au marché seychellois des assurances, des produits novateurs, performants et accessibles. Il a en outre évoqué le désir du groupe de consolider les liens d’affaires dans la région.
Dominique Galéa, président du conseil d’administration du groupe MUA, a mis l’accent sur la panoplie de produits et services offerts par la société. Le groupe, a-t-il rappelé, propose également, à travers sa succursale Feber, la gestion des fonds de pension ainsi que la gestion des « Unit Trusts » et les services de courtages à la Bourse. Dominique Galéa a fait l’historique du groupe établi en 1948. Il a indiqué que les immobilisations de MUA ont atteint cette année Rs 8,3 milliards et que le nombre de collaborateurs à Maurice et aux Seychelles s’élève à 425. Le président du conseil d’administration du groupe a laissé entendre que MUA fait confiance à un personnel 100 % seychellois pour la gestion de sa branche et qu’il lui apportera l’expertise et le soutien du groupe à partir de son siège social à Port-Louis. Par ailleurs, Dominique Galéa a annoncé l’implication du groupe de manière soutenue dans le domaine social et ce par le truchement de la Fondation MUA. L’objectif de MUA Seychelles, a-t-il laissé entendre, est de développer des relations à long terme avec des ONG locales pour venir en aide aux enfants défavorisés.
Le gouverneur de la banque centrale seychelloise a fait état de la proactivité du groupe MUA et s’est félicité de la teneur des discussions entre la direction de MUA, les autorités bancaires et les autres opérateurs du secteur des assurances. Pierre Laporte, ajoute le communiqué, a estimé que la présence de MUA aux Seychelles va accroître la compétition dans le marché des assurances et qu’elle ouvrira la voie à l’introduction de nouveaux produits et de nouvelles couvertures d’assurance. Il a aussi parlé des efforts soutenus de MUA pour démocratiser les produits d’assurances afin de les rendre accessibles au plus grand nombre.