EXPOSITION : La mer vue par les enfants de Terre de Paix

Owen est fier de sa création

Dix enfants de Terre de Paix exposeront à partir du mercredi 19 juin leurs tableaux au centre commercial de Super U à Grand-Baie. Ces oeuvres ont été réalisées, en collaboration avec les créatifs de Quicksilver, dans le cadre d’une activité marquant la Journée des océans.
Rihanna affiche un sourire jusqu’aux oreilles. Elle vient d’apprendre que son tableau a été acheté par des touristes. « Je suis très contente, je ne m’y attendais pas. Cela m’encourage à peindre d’autres tableaux », confie-t-elle.
Rihanna fait partie des dix jeunes fréquentant l’Atelier du Savoir de Terre de Paix, qui ont participé à un projet pédagogique en collaboration avec les magasins Quicksilver.
Pendant un mois, les enfants et l’équipe créative de cette marque ont travaillé ensemble pour la réalisation des tableaux. « Le but était de sensibiliser les jeunes sur l’environnement marin, tout en développant leur créativité », explique Patricia Yue, directrice adjointe de Terre de Paix.
Pour ce faire, chaque groupe a appris à se familiariser avec l’environnement de l’autre. D’une part, l’équipe de Quicksilver a visité Terre de Paix pour comprendre le contexte de leur action. Et d’autre part, les enfants ont découvert les métiers de Graphic Designer, de Fashion Designer, entre autres. « Les créatifs ont expliqué comment ils pouvaient gagner leur vie à travers leurs talents », ajoute Élodie Casse, de Quicksilver.
Une fois par semaine, chaque jeune est ainsi allé à la rencontre de son parrain/sa marraine désigné/e pour cette activité. Disksha Mootealoo, marraine de Jefferson, confie avoir appris beaucoup de choses à travers cet échange. « Au-delà de l’art et du travail que nous devions réalisés, nous avons eu l’occasion de partager certaines choses. Pour moi, cela a été un enrichissement, car souvent on dit qu’il est difficile de travailler avec ces enfants. »
Stagiaire chez Quicksilver, Trishma Dawoonarain a, elle aussi, eu l’occasion de participé à l’activité. « En aidant Loïc à réaliser son tableau, j’ai moi-même appris beaucoup de choses sur la mer et la nature. »
Pour s’imprégner de l’environnement réel qu’ils sont appelés à reproduire sur leurs tableaux, les enfants ont eu droit à un baptême de plongée avec la Mauritius Scuba Diving Association. Une expérience qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. Owen Cartick ne cache pas son émerveillement : « Je n’aurai jamais cru que je vivrai une telle expérience. J’ai vu les poissons de près. Ils ne sont pas farouches. »
Le tableau du jeune homme ref lète cette impression d’une mer sans pollution où les poissons nagent en toute quiétude. Quant à sa camarade Rihanna, elle s’est inspirée d’une oeuvre de Vaco Baissac pour réalisée son tableau. « Nous avons ajouté quelques détails supplémentaires pour donner du relief. »
La vente des tableaux est une manière de valoriser les enfants, en leur montrant que leurs talents sont appréciés. « Souvent, on ne dit que des choses négatives sur ces enfants qui ont connu l’échec », dit Patricia Yue.
Les recettes seront utilisées pour les activités de Terre de Paix. L’organisation non gouvernementale (ONG) pense également à récompenser les enfants. « Nous réfléchissons à la manière la plus appropriée pour le faire, mais nous voulons que l’argent serve à faire quelque chose pour les enfants personnellement. L’expérience du passé nous a démontré que leur donner de l’argent n’est pas la bonne solution. »
Entre-temps, le public peut apprécier le talent des jeunes du 19 au 26 juin à Super U, Grand- Baie. L’exposition-vente a pour thème : Making Waves for the Oceans.