source photo : internet

Le réseau social s’attelait à la conception de drones depuis 2014, avec l’ambi- tion d’offrir une connexion Internet aux régions les plus reculées et conquérir ainsi de nouveaux utilisa- teurs. Le projet «Aquila» continue sous une autre forme.

Quatre milliards de per- sonnes dans le monde n’ont pas Internet, selon Facebook. La firme tra- vaillait depuis quatre ans à la conception d’avions solaires autonomes ca- pables de voler pendant des mois pour connecter en haut débit des régions éloignées. Elle a annoncé ce mardi sur son blog la fin de la conception de ces drones pour des raisons de

concurrence. « Alors que nous travaillions sur ce projet, il était très excitant de voir des sociétés leader dans l’industrie aérospatiale investir également dans cette technologie », explique Yael Maguire, responsable de l’ingénierie chez Facebook, « Étant donné ces dévelop-

pements, nous avons décidé de ne plus construire nos propres drones et de fermer nos installations de Bridgwater ». Le réseau social indique toutefois continuer à collaborer avec ses partenaires comme Airbus sur les tech- nologies liées au projet.