THE FAM MAURITIUS DERBY TRIAL : Hard Day’s Night avantagé au handicap

Après le Barbé la semaine dernière, c’est la troisième et dernière manche du championnat des 4-ans qui constituera l’attraction principale de ce 17e rendez-vous. Frappée d’un label de Groupe 1, elle se disputera sur 1850m. À poids d’âge, c’est Hard Day’s Night qui se voit avantagé, mais son manque de tenue incite à la prudence.
L’élève de Rameshwar Gujadhur est déjà assuré du titre et peu importe son rang à l’arrivée, il succédera à son compagnon d’entraînement M L Jet au palmarès. On retient que si son entraîneur l’a maintenu dans cette épreuve, ce n’est certainement pas pour faire de la figuration. À moins qu’il n’y ait pas d’autres compétitions pour lui lors des prochaines semaines.
À voir de plus près cette épreuve, on trouve qu’elle n’est pas aussi facile à déchiffrer, les trois établissements représentés ayant chacun aligné une doublure. Si les deux représentants de Vincent Allet excellent pratiquement dans le même registre, soit la course d’attente, on ne peut en dire autant pour ceux de Gujadhur et de Rameshwar Gujadhur. D’un côté nous avons Kemal Kavur et de l’autre Orange Tractor qui, dépendant de la tactique qui sera adoptée, pourront déterminer l’issue de cette épreuve.
Le premier nommé n’aura une chance que s’il impose sa loi. Il n’a certes pas encore évolué sur sa vraie valeur depuis qu’il est à Maurice, mais on considère qu’il n’avait pas si mal fait lors de la 12e journée sous la conduite de Jameer Allyhosain. Il sera cette fois associé à Cédric Ségeon, qui connaît le Champ de Mars comme le fond de sa poche. Sans diminuer les mérites d’Allyhosain, le Français est un jockey plus aguerri qui saura mieux doser le pas de sa monture. À bien voir, l’entraînement Gujadhur détient les clés de cette épreuve car, d’un côté, Kemal Kavur pourrait tenir jusqu’au bout si on le laisse manœuvrer seul et, de l’autre, toute tentative d’Orange Tractor de ne pas lui donner le champ libre aux avant-postes pourrait profiter à Paladin, qui se fera un malin plaisir de les reprendre en fin de parcours. Pas besoin d’être devin pour comprendre le choix de Steven Arnold.
Paladin n’a certes pas encore confirmé sa victoire acquise lors du dernier Week-End International, mais c’est un fait qu’il commence à reprendre du poil de la bête. Il l'a du reste démontré à sa dernière sortie, malgré une monte peu inspirée de son jockey. Il devrait se sentir plus à l’aise sur le parcours du jour et sa tenue aidant, il se présente comme le principal danger de Hard Day’s Night.
Ce dernier s’est vu attribuer la corde à l’heure du tirage au sort des lignes. Si on pouvait penser le voir s’emparer du commandement et réduire la course à un sprint, cette éventualité ne sera peut-être pas d’actualité avec la présence de Kemal Kavur et Orange Tractor. Hard Day’s Night devrait donc avoir une course tranquille sur le barres dans le sillage des meneurs. Ses chances dépendront du tempo imposé car si la course est lancée sur des bases élevées, cela pourrait avoir une incidence sur son rendement. Mais si la course est courue à un rythme régulier, Hard Day’s Night sera un sérieux candidat à la victoire.
Son compagnon d’entraînement Orange Tractor, confié à Jeanot Bardottier, a démontré un brin de qualité à sa dernière sortie lorsqu’il s’est imposé après avoir arraché le commandement à environ 1000 mètres de l’arrivée. Il pourrait ne pas bénéficier des mêmes circonstances cette fois. Mais à voir sa fiche, il peut tout aussi suivre de près. À poids d’âge, on le voit plutôt pour une place.
Reste les deux chevaux de Vincent Allet. Sur le papier, c’est Netflix qui semble réunir les meilleures chances. Sa dernière course doit être ignorée car il a démontré à ses sorties précédentes qu’il valait beaucoup plus. Le rallongement du parcours est largement en sa faveur. Si la course est rondement menée, il peut mettre tout le monde d’accord. Son compagnon d’entraînement New Hampshire a démontré une certaine vélocité dans son pays natal et devrait faire usage de son bon numéro de corde pour bien se positionner. Il ne part pas battu d’avance.


Le classement après la 2e manche
1. Hard Day’s Night — 10 pts
2. Executive Power — 7 pts
3. Memphis Mafia — 3 pts
4. Greatfiveeight — 3 pts
5. Speed Limit — 2 pts
6. Ernie — 1 pts